Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après le gel des pensions d’invalidité, le gouvernement annonce qu’il va geler les rentes des victimes d’accident du travail et de maladies professionnelles, qui étaient jusqu’ici revalorisées chaque années depuis 60 ans !

Une mesure choquante prise au nom du « plan d'économie de 50 milliards » et soumise au Parlement à l’article 9 du projet de loi rectificative de financement de la Sécurité sociale. S’ajoutant à beaucoup d’autres.

Elle va frapper de plein fouet des salariés et des retraités de revenus modestes, dont les conditions de travail ont altéré l’intégrité physique et la santé. Elle va aussi frapper les familles endeuillées par un décès consécutif à un accident du travail ou une maladie professionnelle.

Au lieu de mettre à contribution les employeurs responsables de ces maladies et de ces accidents, le gouvernement ampute les revenus de ceux qui en sont victimes ! Il diminue ainsi les faibles revenus des victimes déjà injustement rognés par une franchise médicale et le non remboursement de certains frais médicaux.

Il y a quelques semaines, le Président de la République a rencontré une délégation des veuves de l'amiante de Dunkerque pour les écouter sur le Procès Pénal.  Mais dans le même temps, il orchestre une politique anti-sociale. Devons nous réagir, la réponse ne peut être que positive car dans le même temps les patrons gagnent des avantages importants.

La nouveauté du gouvernement rembourser les patrons avec l'accord de la justice d'État.

Des brèves qui en disent long.

Nos associations depuis 18 ans attendent un procès pénal, le 24 juin 2014 , nous aurons la réponse pour les travailleuses d'AMISOL à Clermont- Ferrand, le dernier PDG de la société sera-t-il relaxé par la justice ? Il paraît, qu'il ne savait pas que l'amiante tuait !!!

Quelques jours après le 27 juin, c'est la Cour d'Appel de Paris qui rendra son verdict pour le procès de Condé sur Noireau, elle peut relaxer l'ensemble des "mis en examen".

Pendant ce temps là, un patron porte plainte contre l'État pour se faire rembourser les indemnités qu'il avait du verser à un de ses salariés mort d'un empoisonnement du à l'amiante. La cour d'Orléans condamne l'État à verser 127.000 euros à ce patron.

Pour la première fois, la justice condamne l'État à indemniser un patron empoisonneur, ne nous y trompons pas cette stratégie en appellent d'autres. Il faut s'attendre à ce que le patronat français s'engouffre dans cette voie. Rembourser Les patrons de leurs frais d'empoisonnement fallait y penser, notre justice d'État l'a fait !!! Comme disent les économistes libéraux "Faîtes payer les pauvres, ils sont plus nombreux que les riches"...

Il va bien falloir que nos associations dénoncent ce scandale qui en fin de compte se résume à ce que les malades remboursent les empoisonneurs de les avoir empoisonnés.

Dans quelques jours, notre Association Nationale, l'ANDEVA va tenir son assemblée générale. Il est Primordial que lors de cette assemblée des actions revendicatives soient décidées en direction du gouvernement, des ministres, des députés, des sénateurs pour dénoncer cette casse sociale à laquelle nous sommes entrain d'assister.

Nos associations doivent participer à ce combat social qui s'annonce pour défendre une véritable politique sociale et de santé dans notre pays.

MC

 

Tag(s) : #Politique et santé

Partager cet article

Repost 0