Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Article de l'Humanité paru le 27 mai 1914

27 Juin 2014 : Après le jugement de Condé sur Noireau ou les inculpés du Procès de l'empoisonnement industriel de l'amiante sont relaxés. Vendredi c'étaient au tour de ceux de Jussieu à être relaxés et cela dans un silence assourdissant. Et Pourtant....

En 1898 : un Inspecteur en chef d'usines en Angleterre écrit un rapport annuel ou il décrit les dangers mortels de l'Amiante pour les ouvriers.

En 1906 : Denis AURIBAULT Inspecteur du Travail à Caen publie un rapport dénonçant "la forte mortalité des ouvriers dans les usines de tissage d'amiante"

En 1914 : Un article de l'humanité dénonce l'Amiante qui tue (voir fichier joint).

En 1919 : Les compagnies d'assurance Américaines et anglaises suppriment leur garantie pour les entreprises fabriquant des matériaux contenant de l'amiante.

En 1929 : Les entreprises ETERNIT se réunissent en Cartel, la S.A.I.A.C (Sociétés Associées d'Industries d'Amiante et Ciment) qui centralise les informations scientifiques sur les dangers de l'amiante.

En 1951 : Les Fréres BLANDIN commercialisent un produit à projeter sans amiante. Il sera ignoré des industriels car pas rentable.

En 1978 : Le 20 mars, un décret interdit les flocages contenant plus de 1% d'amiante. Il faudra attendre le 31 décembre 1996 pour que l'usage de l'amiante soit interdit dans notre Pays.

Malgré ce court historique accablant qui prouve que les patrons connaissaient la dangerosité de l'amiante.

AMIANTE : Procès Pénal à quand la COLERE ?

Ils continuent à proclamer qu'ils ne sont pas coupables d'empoisonnement que leur degré d'informations sur la nocivité de l'amiante n'était pas avéré. Alors, nous assistons depuis des années à une justice "YOYO" qui déclare les patrons coupables et les met en examen. Pour quelques mois après, les relaxer de toutes responsabilités et cela fait des années que cela durent. La fameuse phrase "Responsables mais pas coupables" prend ici toute sa signification, responsables d'avoir utilisé l'amiante dans les entreprises ou dans des procédés de fabrication mais pas coupables d'avoir tué des milliers d'être humains.

Alors que Faire ?

AMIANTE : Procès Pénal à quand la COLERE ?

Accueillons notre Ministre de la Justice à chaque fois qu'elle vient en Région par une manifestation silencieuse. Avec nos banderoles mais aussi des tracts pour informer la population du scandale du Procès Pénal de l'Amiante qui ne vient pas.

Envoyons à chacun de nos députés, de nos sénateurs, la liste de nos morts dans chacune de nos associations et mettons les devant leurs responsabilités pour qu'ils interviennent auprès du Ministre de la Justice. A chaque procès, nous devons organiser devant le tribunal, la présence des associations des Victimes. Lançons une grande pétition Nationale avec l'envoi d'un courrier au Président de la République qu'il reçoive des milliers de lettres des familles des victimes de l'amiante en les personnalisant, nos morts ne sont pas qu'un nombre, ils avaient une histoire qu'on le fasse savoir et relayons cette action aux médias.

Écrivons le Recueil National de Témoignage des Victimes de l'Amiante et demandons la justice pour nos victimes. Bougeons nous pendant qu'il est encore temps.

Nous devons réveiller l'opinion publique de notre pays afin que la justice arrête de jouer au "YOYO" avec nos morts.

Les patrons sont coupables d'avoir empoisonné des milliers d'êtres humains parce que simplement, ils plaçaient la rentabilité avant la sécurité. Ils doivent être jugés en priorité et leurs complices viendront après, car les patrons devant les juges nommeront les complices qui les ont soutenu pendant des années dans leurs macabres procédures.

NOUS DEVONS MAINTENANT MANIFESTER NOTRE COLERE, IL EST GRAND TEMPS

JV

Faîtes abonner vos adhérents à notre BLOG.

Tag(s) : #actions et justice

Partager cet article

Repost 0