Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE l'ADVASUD CGT DUNKERQUE LE 24 JANVIER 2015

La Tribune - l'assemblée - On participe - Claude TANGE au Micro. Cliquez sur les photos
La Tribune - l'assemblée - On participe - Claude TANGE au Micro. Cliquez sur les photos
La Tribune - l'assemblée - On participe - Claude TANGE au Micro. Cliquez sur les photos
La Tribune - l'assemblée - On participe - Claude TANGE au Micro. Cliquez sur les photos

La Tribune - l'assemblée - On participe - Claude TANGE au Micro. Cliquez sur les photos

Une centaine d'adhérents se sont retrouvés pour l'A.G. ce samedi 24 Janvier.

Claude TANGE Président de l'association remercie les personnalités présentes ou représentées.

Ensuite il rappelle le lourd bilan de l'association : 147 décès depuis la création et 11 disparus cette année 2014 dont le vice président de l'association. 1 minute de silence est respectée en leur mémoire.

Ensuite Claude fait rappelle que l'association compte 661 adhérents et plus de 1.200 si l'on compte les ayants droits. Beaucoup d'entreprises sont représentées : ASCOMETAL -CEGELEC - COPENOR - NORMED - AIR LIQUIDE - ARCELOR MITTAL Mardyck - DALKIA - TOTAL - EDF - des dockers et d'autres professions.

Il rappelle l'ensemble des actions menées en 2014 et insiste sur l'importance de participer nombreux aux manifestations devant les Tribunaux ou au Prudhommes. Il faut continuer à démontrer notre force au service des Victimes.

L'ensemble des dossiers est expliqué. Le Préjudice d'anxiété avec 80 dossiers aux Prudhommes de Dunkerque et cour d'appel de Douai. Les 8 dossiers de CEGELEC qui ont abouti. Les 40 dossiers d'ASCOMETAL en cours d'instruction. Le procès Pénal qui continue sa vie avec un dossier de plus de 800 pages et une énorme dépense d'énergie de nos bénévoles.

Le classement du site : l'ADVASUD CGT et le syndicat CGT ont déposé un recours devant le Tribunal Administratif de LILLE et Maitre TESSONNIERE défendra ce recours.

Claude TANGE informe l'assemblée que l'association rejoint la Coordinations des Associations des Victimes de l'Amiante et de Maladie Professionnelle. Michel CLAVÉ de la CAVAM remercie l'association pour son accueil et lors d'une rapide prise de parole engage les adhérents à ne pas baisser les bras et à défendre avec ténacité notre cause qui est juste, face à des industriels et des gouvernants qui font tout pour ralentir la justice que l'on doit aux Victimes et la juste indemnisation qui doit leur être verser. Pour la CAVAM aucune concession ne sera faite aux empoisonneurs.

La parole est donnée aux personnalités, au Président de l'ADPA CGT, au responsable de CALD - CGT et à la salle. Les votes se font avec une grande implication des adhérents puisqu'ils proposent pour renforcer l'association que l'adhésion 2016 soit passée à 40 euros.

Viennent ensuite les explications de Maître Hélène Haveline du Cabinet TTLA qui répondra ensuite aux questions des adhérents d'une manière plus confidentielle.

Tout cela se terminant par le partage du verre de l'amitié avec des discussions animées sur l'année 2015 et les batailles à mener.

INFORMATION MÉDICALE IMPORTANTE

Preuve d'un certicat Médical
Preuve d'un certicat Médical

Le service inter entreprises d' Oloron Sainte Marie a utilisé plusieurs stratagèmes pour dissuader les salariés de passer des scanners pour l' amiante et renvoie vers les médecins traitants et le financement vers la branche maladie. Une première fois en prétendant que la loi avait changé et maintenant en prétendant que ce type d' examen ne serait pas prévu avec les médecins du travail. Compte tenu du périmètre de ce service inter entreprises qui comprend ARKEMA, AIR LIQUIDE, YARA.... Il n' est pas impossible de retrouver ça ailleurs.

Si vous en connaissez, Vous pouvez donner l'information à la CAVAM cavamfrance@gmail.com

qui le transmettra à Philippe SAUNIER.

Amiante : 1700 morts et 2200 nouveaux cas de cancers par an

L'affiche est dure - La réalité aussi
L'affiche est dure - La réalité aussi

Interdite depuis 1997 en France, l’amiante continue de tuer. Selon un rapport publié ce mardi par l’Institut de veille sanitaire (InVS), les cancers provoqués par ce matériau causent la mort de 1700 personnes tous les ans et 2200 nouveaux cas de cancers sont recensés chaque année. L’exposition professionnelle à l’amiante ne cesse de faire des victimes. «Le poids des cancers liés de façon certaine à l'amiante (poumon, mésothéliome, larynx, ovaire) demeure très important, puisqu'il est estimé entre 2200 et 5400 cas par an en France, touchant de façon majoritaire les hommes pour les cancers respiratoires», indique le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH).

Cette publication de l’InVS dédie un numéro entier à l’amiante, un matériau isolant très largement utilisé dans l’industrie du bâtiment pendant les années 60 et 80. De nombreux cancers provoqués par une exposition à l'amiante Le cancer du poumon arrive très largement en tête des cancers professionnels attribuables à l’amiante, avec 1328 à 3709 nouveaux cas estimés. Les scientifiques jugent également que 615 à 822 décès par cancer de la plèvre ou mésothéliome sont liés à l’amiante. Ces deux cancers apparaissent bien souvent très longtemps après l’exposition à l’amiante, ce qui complique le travail des chercheurs. D’après ce bulletin, deux autres cancers, ceux du larynx et de l’ovaire, peuvent désormais être ajoutés à la liste des maladies induites par l’exposition à l’amiante. 68 000 à 100 000 morts supplémentaires liés à l’amiante d’ici à 2050 dont 50 000 à 75 000 des suites d'un cancer du poumon et 18 000 à 25 000 des suites d'un mésothéliome.

Info passée par Patrick ZALIO Cerader 47 (article la dép^che.fr)

ACTION : ZONE d'ALERTE d'EMPOISONNEMENT à l'AMIANTE

Une Usine désaffectée en pleine zone urbaine
Une Usine désaffectée en pleine zone urbaine

Le CAPER Nord Isère lance une action avec ses adhérents et les associations de riverains pour définir dans le bassin de vie : Les Zones d'Alertes d'Empoisonnement à l'Amiante. Les autorités publiques, l'InVS nous informent que les morts seront plus nombreux que prévus, qu'il y aura plus de malades. Le CAPER Nord Isère dit "CA SUFFIT". Nous allons mettre les pouvoirs publics devant leurs responsabilités. On va donc prendre en photo des bâtiments comme celui que vous avez dans l'article, en faire un dossier complet et l'envoyer aux Maires, aux Préfets, au Ministre de la Santé, de l'Écologie, de l'Éducation Nationale, du Logement et leur dire. Ces installations sont dangereuses pour la santé et vous devez réagir, faire désamianter avant que des personnes soient empoisonnées. On prendra date.

Toiture Eternit abimée à côté d'un arrêt de bus.
Toiture Eternit abimée à côté d'un arrêt de bus.

Ce deuxième exemple est aussi édifiant. Une toiture ÉTERNIT très abimée à la même hauteur un arrêt de bus en face de la Gare de Péage de Roussillon. La toiture est à hauteur de nez donc lorsque l'on patiente pour attendre le bus à votre avis, on respire quoi ?

C'est la démonstration qui fera que si rien n'est fait, la prochaine génération de victimes sera environnementale et les fautifs seront les Pouvoirs Publics.

Cela ne peut plus continuer, nous voulons comme on dit "Hausser le TON" pour que l'éradication de l'amiante devienne une priorité de Santé Publique. Nous vous tiendrons informés de cette action qui va débuter le Lundi 9 Mars 2015 par le recensement de ces "Z.A.E.A" Zones d'Alertes d'Empoisonnement à l'Amiante.

Pierre RINALDUZZI

CAPER Nord Isère

Tag(s) : #Vie associative

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :