Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les participant(e)s à la Formation de LUNEVILLELes participant(e)s à la Formation de LUNEVILLE

Les participant(e)s à la Formation de LUNEVILLE

FORMATION À LUNEVILLE

Pour les équipes de l'ADVASUD - du CAPER Nord Isère - de l'ADDEVA 52

Le groupe au travail
Le groupe au travail

Sous l'égide de l'ADDEVA 52 et de Bernard LECLERC qui a eu la responsabilité d'organiser cette formation de 3 jours. Avec l'animation de Georges ARNAUDEAU qui suite à son Assemblée Générale d'ALLO AMIANTE à tout de suite remis le "bleu de chauffe" pour animer cette formation.

L'ambiance fut studieuse quand il fallait, amicale et fraternelle entre bénévoles après les cours.

Ils ont promis de se revoir très rapidement pour une deuxième session.

LA PART DU FEU à Rive de Giers la presse en parle

Soirée "La Part du Feu" à Rive de Giers la presse en parle

Soirée "La Part du Feu" à Rive de Giers la presse en parle

ALLO AMIANTE ; LE PASSAGE DE TÉMOIN

PROCES PRUD’HOMAL ANCIENS D’ARJUZANX

Réunion d'informations organisée par l'Union Locale des syndicats de la Haute LandeRéunion d'informations organisée par l'Union Locale des syndicats de la Haute Lande

Réunion d'informations organisée par l'Union Locale des syndicats de la Haute Lande

Ce jeudi 26 février 2015, les 99 anciens salariés du Centre de Production Thermique EDF d’ARJUZANX ont eu le délibéré du Procès Prud’homal du 27 Novembre 2014.

Les Juges Prud’homaux ont décidé du renvoi de l’affaire devant un juge départiteur le 28 MAI 2015, à 14h00. Ils seront à nouveau convoqués aux Prud’hommes de MONT DE MARSAN à cette date pour un nouveau Procès avec des plaidoiries contradictoires.

C’est Maitre Michel LEDOUX, qui a donné l’information à plus d’une centaine de participants à la réunion d’information qui s’est tenue à la Bourse du Travail de Morcenx, en présence du Groupe Amiante de l’Union Locale et de Jean-Pierre DUPIN, Secrétaire Général du Syndicat CGT des IEG Sud-Aquitaine. L’Union Locale CGT a proposé de préparer un nouveau TEMPS FORT d’ACTION pour le 28 Mai prochain à MONT DE MARSAN. Les participants à la réunion d’information ont validé à main levée cette proposition. D’ores et déjà, les différentes instances de la CGT, départementales, régionales et nationales vont être sollicitées à nouveau pour la poursuite de la mobilisation,

POUR : • Porter l’exigence de délivrance des Attestations d’expositions à l’ensemble des Cancérogènes, • Obtenir la reconnaissance des Préjudices d’anxiété. Au-delà du dédommagement financier individuel légitime, les pénalités financières imposées aux employeurs concourent à la Prévention. Il faut créer les conditions pour que cessent les atteintes à la santé en milieu de travail.

LE CERADER ALBRET 47 DANS L'ACTION

Les Brèves de la CAVAM N°16Les Brèves de la CAVAM N°16
Patrick ZALIO Cerader Albret 47
Patrick ZALIO Cerader Albret 47

le 24 février au palais de justice d’AGEN, s’est tenu l’audience de plaidoirie pour 72 anciens salariés de la Verrerie de VIANNE.

Le Conseil des Prud’Hommes avait quant à lui condamné les AGS à indemniser les victimes à hauteur de 8000 € par victime.

C’est 150 personnes qui se sont rassemblées pour montrer à la justice leur détermination à faire valoir leur droit, malgré l’arrêt de la cour de cassation du 10 juillet 2014, reconnaissant le préjudice subi, mais dédouanant les AGS du paiement.

Quand on dit que certaines choses tournent à l’envers !!! La plaidoirie offensive de notre avocate Elisabeth LEROUX, du cabinet TTLA nous a confortés dans nos combats. La date du délibéré de ce jugement est fixée au 31 mars. Nous restons vigilants, mais confiants.

Patrick ZALIO

LE COLLECTIF DES AMIANTÉS SECTEUR DE MIMIZAN

Collectif des amiantés secteur Mimizan
Collectif des amiantés secteur Mimizan

En ce début d'année, le Collectif des amiantés a profité des assemblées générales pour faire le point sur toutes les actions menées en 2014. Il s'agissait d'informer la centaine de personnes présentes - salariés ou ex-salariés de Gascogne Paper et Gascogne Sack pour la plupart - sur les différentes avancées, en présence, entre autres, de Me Maryline Steenkiste, du président de l'association Allô Amiante, Georges Arnaudeau, d'Agnès Roussignol, adjointe au maire de Mimizan et de Patrick Dorville, représentant Florence Delaunay, députée des Landes. Un des faits marquants de l'année écoulée aura été la validation par la commission de la Caisse nationale de l'assurance-maladie des travailleurs salariés (CNAMTS), du dossier visant à inscrire Gascogne Paper sur une liste nationale des entreprises touchées par l'amiante, donnant ainsi droit à l'allocation de cessation anticipée d'activité des travailleurs de l'amiante (ACAATA). Prochaine étape, la parution de ce classement au Journal officiel, dans un délai de deux à trois mois.

Depuis 2008, le Collectif des amiantés a constitué pas moins de 76 dossiers dont 51 ont abouti à une reconnaissance de faute inexcusable des employeurs. 12 sont actuellement en appel. Au rang des nouveautés 2015.

Au sujet du préjudice d'anxiété, Pierre Martinez précise : « Nous monterons les dossiers de ceux qui viennent frapper à notre porte. » Autre problème majeur suivi par le collectif, celui du stockage de l'amiante et des déchets individuels. « Aujourd'hui, les déchetteries refusent ces éléments et on les retrouve dans la forêt », peste Pierre Martinez. C'est dans ce cadre que le collectif a été reçu par le maire Christian Plantier. Un nouvel entretien devrait être rapidement fixé.

Les Brèves de la CAVAM N°16

Réaction de Laurent GONON des Verriers de GIVORS

Révélateurs 99 % !

L'information qui nous parvient de la Méditerranée est tout à fait révélatrice. L'initiative de la CARSAT du Sud-Est est à saluer à plus d'un titre. Tout d'abord, envoyer 3.000 dossiers à des victimes de l'amiante pour les inciter à un suivi médical post-professionnel n'est pas courante de la part des organismes publics de santé. Qu'en suite 713 personnes répondent immédiatement montre que nombre de victimes ne négligent pas une telle opportunité. Enfin, que 99 % des dossiers révèlent une « forte exposition » à l'amiante, justifiant rapidement les examens médicaux qui s'imposent, cela souligne la nécessité de mettre à disposition rapidement les services nécessaires.

Cette initiative est d'autant plus à souligner et à louer que dans nombre de régions, à commencer par Rhône-Alpes, la Sécurité sociale élève les barrages les plus élevés pour s'opposer aux demandes de suivis médicaux post-professionnels. Lorsque, ensuite, elle ne refuse pas d'honorer le remboursement des frais aux praticiens, comme on l'a vu dans la Loire ! Ou comme dans l'Isère les examens ne sont remboursés qu'au taux du régime général et non à celui de la caisse AT/MP. Les verriers de Givors en font l'amère expérience.

________________________

En Pièce jointe la lettre que vient d'envoyer le CAPER 42 pour demander une entrevue à l'ingénieur conseil de la CARSAT au sujet du suivi Post Professionnel pour les exposés à l'amiante.

Courrier du CAPER 42 à l'adresse de la CARSAT Rhône Alpes

Le Conseil d'administration du CERADER 24

Le Conseil d'administration du CERADER 24

LE CERADER 24 QUITTE  l'ANDEVA

 

L'Assemblée Générale du CERADER 24 a voté à bulletin secret sa sortie de l'ANDEVA par :

387 pour - 2 contre - et 16 abstentions .

L'ANDEVA avait tenté la veille de déstabiliser les adhérents du CERADER 24 en envoyant une lettre en leur demandant de voter contre leur conseil d'administration. Cette lamentable ingérence dans la vie d'une association régionale a échoué comme elle avait échoué une semaine avant pour l'association ALLO AMIANTE à Bordeaux.

Voilà une leçon qui rend très humble. Cette leçon est à méditer pour tous les dirigeants nationaux.

 

"On ne peut pas penser pour l'autre quand on ne connaît pas sa réalité".

 

On termine donc aujourd'hui en DORDOGNE par un bel et flagrant exemple d'une victoire de la démocratie associative.

Faîtes-nous lire et bon début de semaine

MC

Tag(s) : #Vie associative

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :