Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CONFÉRENCE AMIANTE du 20 mars 2015

Organisée par le CAPRA de LILLE (3éme partie)

Un repas pris dans une ambiance de fraternité et d'échanges..

Puis la reprise sur une initiative très intéressante "La SOPHROLOGIE pour aider nos malades"

Pour en parler : Caroline GRÉMONT Sophrologue...

Caroline GRÉMONT
Caroline GRÉMONT

Après une explication sur le déroulement d'ateliers pour l'aide que la sophrologie peut amener à des malades ou à des aidants. Caroline GRÉMONT a proposé à la salle un exercice pratique de sophrologie. Simplement pour prendre conscience de ses points d'appuis et de sa respiration.

Les participant(e)s ont suivi tranquillement les indications de la sophrologue, rapidement la salle devient plus silencieuse, les respirations plus régulières et profondes. Un moment de sérénité très apprécié par tous et une évidence, on ne pense pas assez à l'approche plus humaine de quiétude que peut amener tranquillement le fait de s'écouter et d'écouter son corps.. Merci pour ce moment.

Luc BAILLET au MICRO
Luc BAILLET au MICRO

Ensuite, Luc BAILLET Représentant l'Association Réso A+ aborde le dossier du désamiantage dans notre pays. Ce dossier si souvent oublié par les dirigeants de notre nation.

Réso A+ a pour objet de regrouper tous les acteurs représentatifs du Bâtiment et des Travaux Publics. Améliorer la qualité de la "remédiation amiante", en veillant à la protection des populations par les respect des mesures de protections collectives et individuelles.

Luc BAILLET explique que pour éradiquer l'amiante au rythme ou va la France, il faudra 300 années, belle perspective !!!

L'associations Réso A+, a proposé aux sénateurs que l'année 2016 soit déclarée "Grande Cause nationale de l'Éradication de l'Amiante".

Pour Jean HERQUIN représentant la CAVAM, une proposition doit être mis à l'ordre du jour et elle est urgente : Mettre en place un service public de désamiantage pour le rendre plus accessible à tous. Mettre aussi en place dans toutes les grandes régions impactées une torche à plasma de manière à stopper l'enfouissement des déchets d'amiante car c'est un héritage que nos petits enfants n'ont pas à gérer.

Jean Paul TEISSONNIERE

Jean Paul TEISSONNIERE

NOS AVOCATS HISTORIQUES

Sylvie TOPALOFF et Jean Paul TEISSONNIERE étaient là depuis la fin de matinée. Ils avaient fait le trajet de Paris pour éclairer de leurs expériences les luttes juridiques qui jalonnent le combat des victimes de l'amiante. Lors de leur exposé chaque avocat fit part de la dureté du combat que ménent les associations pour faire condamner les patrons empoisonneurs.

Les procès au pénal ou chaque jugement est un jugement politique pour ralentir les procédures. Jean Paul TEISSONNIERE faisant part de son étonnement sur le jugement d'AMISOL ou la justice relaxe le PDG car il n'a pas été assez longtemps patron de l'entreprise et puis cela fait si longtemps !!! Quand la justice se fait Nostalgique...

Le préjudice d'anxiété ou il ne suffit pas d'avoir été exposé au poison mortel, il faut aussi que l'usine soit classée autrement un travailleur n'a pas à être anxieux est-ce cela la justice ?

Sylvie TOPALOFF lance un appel aux associations pour accompagner en masse les victimes devant les tribunaux. Il faut réveiller notre cause !!!

Jean Paul TEISSONNIERE insiste sur le moment historique que nous vivons. Une régression sociale sans précédent, la cause de l'amiante est aussi dans le viseur de la régression sociale. Un message à ne pas oublier.

Claude TANGE prend la parole pour dire que les actions doivent s'organiser. Pour son association ADVA SUD Dunkerque, il ne lâchera pas le classement du site ASCOMETAL et il ne comprend pas avec toutes ses pertes humaines que l'usine ne soit toujours pas classée "amiante" mais "rien ne nous empêchera de continuer le combat pour nos victimes".

MIchel CLAVÉ pour la CAVAM revient sur cette intolérable injustice qui fait qu'une personne exposée à l'amiante n'est pas droit au préjudice d'anxiété parce qu'elle n'a pas travaillé sur un site classé "amiante" qu'elle est cette absurdité que de juger que l'amiante n'est pas mortifère en fonction d'un classement d'usine ou est le principe de Justice et d'Égalité. Il appelle les associations à se saisir de cette injustice et de demander aux politiques de clarifier la loi sur le préjudice d'anxiété. Cela doit devenir un cause nationale de Justice Sociale.

Le prochain épisode avec nos amis Belges....

 

 

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE l'ARDEVA SUD - EST

 

Un Auditoire Attentif aux propos de Monique NOWACK Présidente de l'ARDEVA Sud-Es

Un Auditoire Attentif aux propos de Monique NOWACK Présidente de l'ARDEVA Sud-Es

Compte rendu de l'assemblée générale du 3 avril 2015 qui s'est tenue à TOULON.

Cette association qui rayonne également sur la CORSE a perdu 8 de ses membres en 2014 et 6 depuis seulement le début de l'année. Cela en dit long des drames de l'amiante vécus dans les familles, drames qui vont se perpétuer encore de longues années puisque l'institut national de veille sanitaire nous prédit 68 000 à 100 000 morts supplémentaires d'ici 2050.

Les questions relatives aux niveaux d'indemnisations pour la réparation ont tenu une place importante dans le débat. Un militaire signalant pour sa part avoir sa pension d'invalidité suspendue par le fait que le service des pensions des armées n'avait pu instruire son renouvellement, en temps et heure. Voila où conduisent les restrictions budgétaires qui impactent directement le nombre d'emplois.

Sylvie TOPALOFF l'avocate de l'association a fait part de ses inquiétudes quant aux jugements rendus par le TASS de TOULON. Au diapason de bien des TASS, celui ci a entrepris des coupes sombres dans le montant des indemnisations des victimes et ayants droit. Pour l'audience devant se tenir le 28 mai : les deux associations ASAVA et ARDEVA sud-est s'engagent à mobiliser leurs adhérents respectifs pour être nombreux présents à l'audience.

Au préalable, le 28 avril, (journée internationale des accidentés du travail et des maladies professionnelles) les bénévoles seront ensemble sur deux marchés provençaux pour faire signer la carte postale pétition au président de la république, portant sur les procès pénaux.

L'assemblée s'est terminée autour d'un pot fraternel.

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU CERADER 47 FUMÉLOIS

Le 2 avril 2015 : 300 personnes présentes le jour de l’Assemblée Générale mais beaucoup étaient absentes car parties en soutien aux salariés de Métaltemple Aquitaine en grève (certains salariés sont adhérents de l'association). En présence des représentants du CERADER 24, CERADER 47 VIANNE et de la CAVAM et de François LAFFORGUE l'infatigable avocat de nos associations.

LES ACTIVITÉS de l'association :

L'association compte 655 dossiers anxiétés, les 50 derniers vont passer au mois de juin au Prud’hommes, les autres sont en Cassation ou en Appel. Aucun de réglé à ce jour.

25 dossiers sonte déposés pour la F.I.E et 7 dossiers au FIVA.

Le CERADER 47, un salarié de l’entreprise et le cabinet d’avocats allons demander l’extension de l’amiante de 1975 à 1997 pour la Briquèterie de Monsempron-Libos, société C.T.E.

QUAND UN DÉPUTÉ PART DÉPITÉ !!!

Une Assemblée Générale avec beaucoup de mondeUne Assemblée Générale avec beaucoup de mondeUne Assemblée Générale avec beaucoup de monde

Une Assemblée Générale avec beaucoup de monde

François LAFFORGUE pour le juridique
François LAFFORGUE pour le juridique

Le débat s'est ensuite poursuivi sur les déchetteries du Lot et Garonne et la gestion des déchets d'amiante, comme le Député Maire de Fumel Monsieur COSTE était présent. Il nous a répondu, après avoir regardé sur son IPhone et qu’il n'y avait pas de problème,car à Monflanquin, se trouve un lieu d’enfouissement des déchets amiante et que les professionnels comme les particuliers pouvaient après filmage des tôles ondulés les porter là-bas "et Payer".

Le Député n’est pas informé que depuis 2013 la DIRECCTE Aquitaine a diffusé une nouvelle carte des centres de transit et de regroupement et de traitement des déchets d’amiante en Aquitaine (Monflanquin a disparu).

Le représentant de la CAVAM et du CERADER 24 l’a interpellé sur ce qui se fait en Dordogne et la gratuité pour les particuliers, Applaudissements de la salle et départ du Député (dépité) sans dire au revoir..

L'Assemblée Générale a permis de renforcer notre combat et nous allons nous organiser pour répondre aux mauvais coups perpétrés par le MEDEF et son gouvernement (avec MACRON et sa loi scélérate) contre les contaminés et victimes de l'amiante ...

Une A.G. comme celle-là ... ça fait du bien !

Alain BOUSQUET

Président du CERADER 47 FUMÉLOIS

Hommage à nos Victimes à TOULON. "L'émotion est une expression de la Lutte"Hommage à nos Victimes à TOULON. "L'émotion est une expression de la Lutte"

Hommage à nos Victimes à TOULON. "L'émotion est une expression de la Lutte"

DÉPÔT D'UNE GERBE DE FLEURS SUR LA STÈLE

AUX VICTIMES DE l'AMIANTE À TOULON.

Quelques dizaines (nous aurions pu être plus nombreux !) d'adhérents de l'ASAVA et de l'ARDEVA Sud-Est ont répondu présent, ce samedi 4 avril, pour le dépôt d'une gerbe au pied de la stèle en mémoire aux victimes de l'amiante érigée à TOULON en 2010.

Monique NOWACK (pour l'ARDEVA) et Jean HERQUIN (pour l'ASAVA) ont insisté sur la nécessité de ne pas baisser la garde et de continuer inlassablement nos luttes communes pour que nos victimes ne soient pas mortes pour rien.

Dans ce cadre l'éradication de l'amiante doit devenir "grande cause nationale" au regard de la quantité d'amiante qui perdure dans notre pays (60kg/habitant).

POUR CLORE CET HOMMAGE L'ÉCHANGE D'UN MESSAGE

Qui illustre que l'on peut soutenir des revendications fortes avec un esprit militant et donner à son action un humanisme qui accompagne les victimes et leur famille.

La stèle fleurie de TOULON
La stèle fleurie de TOULON

Date: Fri, 3 Apr 2015 14:29:37 +0200

From: podani44@sfr.fr To: jeanherquin@hotmail.fr Subject: Madame POMARES

Bonjour Mr HERQUIN

Ce petit mail pour vous dire que j'avais prévu d'être parmi vous demain pour la cérémonie du souvenir mais les enfants désirent ma présence avec eux à Marseille pour ses fêtes de Pâques, fête familiale qui revêtaient une grande importance pour nous car ces 2 jours là "c'était Papa qui était en cuisine"...Bref ils ne désirent pas me laisser seule. Mais en début d'après-midi je suis allée me recueillir devant la stèle pour lui et pour tous ses compagnons d'infortune et sachez que par la pensée je serai parmi vous. je ne vous oublie pas vous et tout le bureau qui nous avez tant aidés et apportés votre réconfort. Voilà pour excuser mon absence, je voulais que je vous sachiez que ce n'est pas de l'indifférence aussi je vous transmets toute mon affection ainsi qu'au bureau; Bien cordialement

From: jeanherquin@hotmail.fr To: podani44@sfr.fr Subject: RE: Madame POMARES

Date: Fri, 3 Apr 2015 18:56:47 +0200

Ma chère Danielle,

Je connais vos valeurs humaines et votre bonté. Vous avez eu suffisamment de malheurs dans votre vie pour ne rien oublier. Je suis heureux de savoir que vous serez avec vos enfants pour les fêtes. Profitez en bien pour 2. Pour vous et pour André qui n'est plus la.

je vous embrasse affectueusement

jean

UN MESSAGE D'ALLO AMIANTE

Georges ARNAUDEAU dans un message qui cache tout l'émotionnel véçu ces derniers jours, nous demande de passer sur les brèves de la CAVAM, le message "116".

Nous le faisons et nous rendons hommage à tous les bénévoles des associations qui accompagnent les familles dans les moments très douloureux qui sont la perte d'un être aimé.

DANS LE DUNKERQUOIS LE CALD NE LÂCHE RIEN

Ceux qui, il n’y a pas si longtemps, criaient :

« Nous sommes tous CHARLIE ! »

Nous interdisent l’entrée du Conseil Communautaire de la Communauté Urbaine de Dunkerque et veulent censurer le tract des Victimes de l’Amiante.

 Mais il sera distribué quand même. C'est une réalité, on veut nous faire taire car nous représentons ce que ils ne veulent plus voir, ce qui résistent contre une mauvaise politique sociale, ce qui résistent contre l'injustice sociale, ce qui disent haut et fort que nos morts ne doivent pas tomber dans l'oubli et que l'on doit éradiquer l'amiante pour arrêter cette hécatombe..

Le Collectif Amiante du Littoral Dunkerquois.

 

Ils ont distribué le Tract qui suit...Ils ont distribué le Tract qui suit...Ils ont distribué le Tract qui suit...

Ils ont distribué le Tract qui suit...

LE TRACT DISTRIBUÉ PAR LE CALD

UN PEU D'HISTOIRE

A quelques jours de la Manif du 9 avril contre les attaques anti sociale dont nous sommes assaillis, un peu d'histoire sur les grands combats de la classe ouvrière de notre pays.

Car ne nous y trompons pas, la loi de modernisation sociale portée par le gouvernement VALLS et adoubée par le MEDEF est une loi de régression sociale qui met à mal des décennies de luttes syndicales pour obtenir un "meilleur vivre" et une protection sociale respectable, c'est cela que nous devons défendre pour que les générations futures n'aient pas à souffrir du libéralisme que l'on veut nous imposer. La lutte des victimes de l'amiante est emblématique de la lutte des salariés pour de meilleures conditions de travail et pour le respect de la santé au travail. Le MEDEF préfère lui, la précarisation à outrance, la déréglementation de la santé au travail et la casse de la protection sociale des actifs et des retraités. Pour le MEDEF et le gouvernement VALLS, le 19 siècle c'est pour les salariés et les retraités, la modernité c'est pour les actionnaires. Ne nous laissons pas faire et résistons pour gagner de nouveaux acquis sociaux.

LES BRÈVES DE PÂQUES SONT FINIES

Nous aurions pu continuer encore par des informations des Verriers de GIVORS ou un article de presse du CERADER 24 ou aussi les cartes pétitions envoyées de Toulon ou de Roussillon pour les amis des ANCIZES. Bon, se sera pour la semaine prochaine.

Rendez-vous compte de la diversité des actions des associations des Victimes de l'Amiante et de Maladies professionnelles rien ne les arrêtent pour la défense de notre cause.

Un scoop, les Pilotes de la CAVAM seront dans la Manifestation Parisienne le 9 avril 2015.

MC

Tag(s) : #Vie associative

Partager cet article

Repost 0