Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Brèves n° 46

Dans ces Brèves n° 46 nous allons aborder

 

1/ Une information de caractère général

- Information de l'Assurance Maladie "Risques professionnels"

2/ Vies des Associations et des Rrégions

 Concert et solidarité, réussite à Bordeaux

-  L'Aquitaine s'attaque à la prévention

Joindre l'utile à l'agréable !

-  Dans le Sud  Est, on se prpare à l'action

 

 

Les Brèves n° 46

Accidents du travail et maladies professionnelles

Tendance de la sinistralité en 2014 18,6 millions de salariés sont assurés pour leur santé et leur sécurité au travail par l’Assurance Maladie – Risques Professionnels.

En 2014, plus de 1,1 million de sinistres (accidents du travail, de trajet et maladies professionnelles) ont été reconnus et pris en charge, dont plus de 750 000 ayant entraîné un arrêt de travail ou une incapacité permanente. En matière d’accidents du travail, l’année 2014 marque un palier après deux années de baisse consécutive. Toutefois, certaines activités de services comme l’aide et soins à la personne (aide à domicile et hébergement médico-social) connaissent une hausse importante de +6 % de son indice de fréquence1. Bien que les accidents du travail diminuent ces dernières années dans le BTP, ce dernier secteur reste l’un des plus sinistrés avec un indice de fréquence presque 2 fois supérieur à la moyenne des autres secteurs. Tous secteurs d’activité confondus, les accidents sont surtout dus à la manutention~manuelle et aux chutes de hauteur et de plain-pied. Les accidents de trajet connaissent une nette diminution de leur fréquence de -7 % avec des disparités régionales significatives.

Cette évolution est principalement liée à la politique de la sécurité routière et aux conditions climatiques plus favorables.

En 2014, les troubles musculo-squelettiques représentent 87 % des maladies professionnelles (MP) et les maladies liées à l’amiante 7 %.

Les cancers dus à l’amiante constituent la grande majorité des cancers d’origine professionnelle (81 %). Ils sont toutefois en diminution de 3,7 % tandis que les autres types de cancers augmentent de 10,3 %.

Par ailleurs, le nombre des maladies psychiques liées au travail connaît une augmentation, principalement due à une évolution réglementaire, mais qui reste modérée ~par rapport aux autres causes de MP. 2014 est aussi la première année d’une nouvelle convention d’objectifs et de gestion conclue entre l’Etat et la Cnamts. Les programmes prioritaires de prévention ont notamment pour objectif de faire baisser la sinistralité des TMS, réduire le risque de chute dans le BTP et supprimer ou réduire les expositions à des agents cancérogènes, à horizon 2017. Au niveau régional, ces priorités sont complétées par des plans d’actions régionaux conduits par les caisses régionales pour tenir compte des spécificités socio-économiques locales.

Pour plus d’informations, retrouvez sur  www.risquesprofessionnels.ameli.fr :

 

La VIE des ASSOCIATIONS et des REGIONS

 

Concert et Solidarité,  réussite à Bordeaux

Les Brèves n° 46
Les Brèves n° 46
Les Brèves n° 46
Les Brèves n° 46
Les Brèves n° 46
Les Brèves n° 46
Les Brèves n° 46
Les Brèves n° 46

Avec plus de 180 personnes le 26 novembre 2015, à l'initiative des de la chorale des Amis de l'Ormée, le concert à l'hommage des victimes de l'amiante a été une réussite

Quelques mots pour ouvrir le concert par le vice président d'Allo Amiante

Bonsoir, merci de votre présence, En 1999 Allo amiante comptait 19 adhérents. La semaine dernière nous avons a enregistré le 958ème, la 552ème victime, la 25ème depuis le premier janvier 2015.

Ce sont des chiffres affolants. lorsque l’on sait que la nocivité de l’amiante est connue depuis 1906 , que le premier tableau de la reconnaissance professionnelle date de 1945, qu’il a fallu attendre 1997 pour l’interdiction de la commercialisation de ce poison. La colère n’est pas loin

Le problème est entier, l’InVS pronostique 100 000 décès d’ici 2050 avec plus de 2000 disparitions par an. Pour notre seule association avec 122 départs la liste est déjà bien longue, et si le sentiment d’impuissance nous gagne parfois, votre présence et votre participation à cette soirée va nous permettre autour de notre nouveau président Éric Halgan, avec l’équipe de bénévoles compétents et dévoués de poursuivre ce combat qui nous paraît sans fin.

Cela nous le fait à tous, lorsque l’on a perdu un être cher, un proche un ami, on croit le voir parfois sur le trottoir d’en face, dans l'angle d’une porte ou devant le stade qu’il avait l’habitude de fréquenter. Ce soir c’est avec Florent et tous ceux qui ont été victimes de leur travail que nous allons partager ce moment de souvenir, et d’échange.

Permettez- moi d’avoir également une pensée pour les victimes de ce terrible 13 novembre dernier. Pour tous, faisons de ce concert un moment de fête et d’amitié. Il paraît que la musique a le pouvoir d’apaiser.

Rassurez- vous je ne vais pas chanter mais au nom de toute notre association je remercie tous les artistes chanteurs et musiciens qui ont mis leur talent au service de cette soirée. Merci à ceux qui se sont donnés beaucoup de mal pour préparer cet événement.. .

.

Les Brèves n° 46
Les Brèves n° 46
Les Brèves n° 46

Jean Jacques le frère de Florent Aux ami-es solistes, choristes, musiciens, associatifs… Vous savez à quel point la tenue de ce concert me tenait à cœur. Jeudi soir, nous étions plus de 200, public et artistes confondus, pour affirmer notre soutien aux victimes de l’amiante et aux familles concernées par ce fléau. Nous avons en mémoire les données avancées par Georges Arnaudeau : c’est effrayant. Je tiens à nouveau à remercier toutes celles et tous ceux qui ont fait de ce concert une réussite musicale et humaine... au-delà même de mes espérances. Une nouvelle fois, nous avons fait la preuve que la rencontre entre professionnels et amateurs est source de grande richesse quand l’objectif commun est de servir au mieux la musique et le chant. Le public jeudi soir l’a bien compris. Ensemble, nous avons célébré la beauté des œuvres comme l’harmonie des instruments et des voix. L’ovation qui vous a été faite en témoigne. Dans les temps troublés que nous vivons, nous pouvons trouver dans nos pratiques culturelles le moyen de résister à l’intolérance et à la violence. J’ai la conviction que la musique permet à des gens de milieux différents et d’engagements divers de se rassembler dans un même élan de spiritualité ; c’est un moyen fort d’affirmer que le « vivre ensemble » l’emporte sur toute autre considération. Je souhaite pour ma part renouveler ce genre d’initiative, c’est pourquoi je vous dis à bientôt en assurant chacun et chacun de mon amitié. JJ

Les Brèves n° 46
Les Brèves n° 46
Les Brèves n° 46
Les Brèves n° 46
Les Brèves n° 46
Les Brèves n° 46

Un concert de grande qualité très émouvant, plein de chaleur et de talents. Nous remercions tous les participants, artistes et auditeurs. Il n'y avait pas besoin d'être mélomane pour se sentir bien

 

 

L'Aquitaine s'attaque à la prévention

Le 25 novembre, 22 participants représentants les associations du CERADER 24 - CERADER d'ALBRET - COLLECTIF AMIANTE DE MIMIZAN - COLLECTIF FUMELOIS et d'ALLO AMIANTE, se sont réunis dans une sale du restaurant d'entreprise Sncf de Bordeaux

Prévention et Eradication de l'amiante au programme.

L'objectif: Le conteste est connu, le constat régulièrement fait. Des millins de tonnes d'amiante sont toujours présentes (sous les formes les plus diverses) sur notre territoire. La question est clairement posée comment "s'en débarasser" en toutes sécurités ?. Tous sont concernés les professionnels et tous les intervenants mais aussi les particuliers souvent démunis devant le problème. Plus particulièrement pour le traitement et la collecte des déchets. Cette journée doit nous permettre d'appréhender régionalement cette problmatique, et de se mettre en ordre de marche pour dépasser le constat  

Le programme: Présence et utilisation de l'amiante rappel des risques pour la santé - le repérage, diagnostic, dossier technique amiante - retour sur la réglementation, la VLEP et le seuil de gestion  d'empoussièrement dans les immeubles bâtis - l'élimination et la destruction - la mise en danger d'autrui. . .

 

Avant d'attaquer la 2ème mi-temps, recharge des batteriesAvant d'attaquer la 2ème mi-temps, recharge des batteries

Avant d'attaquer la 2ème mi-temps, recharge des batteries

au tableau
au tableau

La journée a été riche et instructive:

- la mise en place d'un groupe de travail prévention régional a été proposée et validée,

- la préparation prochaine, d'un communiqué en direction de nos élus respectifs également

2ème étape à venir "les travaux pratiques" !

"Joindre l'Utile à L'agréable"

C'est le sens que nous donnons à l'initiative annuelle que nous organisons

"LE LOTO" qui permet:

 - à l'association de parler de l'amiante (avant le début) à des gens qui n'en entendent que rarement parler

- aux participants de passer un bon après-midi.

Plus de 150 participants ont vécu des moments d'attente .... et au final, l'association à amélioré sa trésorerie de quelques 1300 euros !

 

Les Brèves n° 46

D'autres associations ont sans doute d'autres initiatives de ce genre ... nous sommes preneurs de telles expériences ... à vous lire sur le blog merci d'avance Le CERADER 24

Dans le Sud Est, on se prépare à l'action !

 

VENDREDI 11 DECEMBRE

 

Les Brèves n° 46

Avec les adhérents de la mutuelle de la Méditerranée, de l’ARDEVA sud/est et des délégations de MARSEILLE RASSEMBLEMENT A 9H DEVANT LE TRIBUNAL DES AFFAIRES DE SECURITE SOCIALE DE TOULON : BOULEVARD DE STRASBOURG (Face au bar de la marine

Pour protester contre les coupes sombres que ce TASS opère dans les indemnisations des victimes de l’amiante. Pour condamner l’attitude inacceptable du président du TASS qui va jusqu’à conseiller avec insistance aux victimes mécontentes de s’adresser au FIVA et non plus au TASS de TOULON.

Espère t-il ainsi alléger sa charge de travail ? Quoi qu’il en soit, il ne lui appartient pas de dicter ses volontés aux victimes du travail qui débattent, avec leurs associations et leurs avocats des procédures les plus appropriées pour défendre leurs intérêts)

MERCREDI 16 DECEMBRE

Avec les associations de victimes de l’amiante de la région PACA RASSEMBLEMENT à 9H DEVANT LA COUR D’APPEL D’AIX EN PROVENCE. Départ en car (s) 7h du parking des lices à Toulon

Ces deux initiatives sont subordonnées à l’état d’urgence qui permet au préfet, suivant les circonstances, d’interdire toute manifestation

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :