Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Brèves n° 62

Dans ces Brèves n° 62 nous allons aborder

 

1/ Informations d'intérêt général

- Mais où alors ? nous avons une proposition

- Nous ne sommes pas encore "à jour"

- Le 9 avril on s'y remet !

 

2/ Vie des Associations et des Régions

-  Rencontre avec les pompiers

-  La Bretagne en ordre de marche

 

Mais où alors ?

Les Brèves n° 62

Niederbronn-les-Bains : les manifestants disent non au site d'enfouissements de déchets amiantés

Environ 250 personnes ont manifesté contre le projet d'enfouissement d'amiante sur la colline du Sandholz. Publié le 16/01/2016 | 13:36, mis à jour le 16/01/2016 | 18:43

Le projet doit obtenir le feu vert de la Préfecture du Bas-Rhin mais il suscite la colère des riverains et des associations écologistes qui le jugent inutile et dangereux.

Et si Niederbronn-Les-Bains abritait bientôt un site d'enfouissement d'amiante d'envergure? C'est en tout cas le projet défendu par une entreprise de la commune, qui a déposé un projet dans ce sens (11 hectares prévus), projet qui après enquête publique, est désormais entre les mains du préfet. De 100 000 à 150 000 tonnes de produits amiantés pourraient y être stockées. Certains s'y opposent et espèrent encore que le feu vert ne sera pas donné. Un collectif de citoyens s'est donc créé.

D'autres rassemblements sont prévus

Les Brèves n° 62

Lors de la session du Conseil régional d'Alsace Champagne-Ardenne Lorraine (devenue depuis Région Grand Est ?) ce 1er avril, le président a publiquement annoncé son intention d'envoyer un courrier au préfet afin de surseoir à ce sujet polémique. Tous les élus ont approuvé par vote et applaudi cette décision.( Par Caroline Moreau Publié le 01/04/2016 | 17:16)

Bien et après ? nous avons une proposition

IL existe dans les Landes à Mocenx (40110 ) une torche à plasma qui neutralise définitivement et sans appel l'amiante. La Société INERTAM (filiale euplasma) fonctionne à 12% de sa capacité, il serait opportun d'y penser pour les générations future . . .

De plus à la sortie de la torche l'amiante se présente sous forme d'un matériau (cofalit) facilement recyclable comme sous couche de route ou de parking par exemple. . .Mais nous le savons très bien la décision, est politique... et fiancière !. 

voir aussi pour information les derniers articles sur la prévention www.eradication-amiante.com

Nous ne sommes pas encore "à jour"

"Tant qu’il y aura du profit à faire et des dirigeants à soudoyer, ça continuera. Si vous n’arrivez pas à contrôler l’amiante, le cancérigène industriel le plus connu au monde, qu’est-ce que vous allez contrôler ?”

Cette crainte exprimée par un spécialiste américain de la politique de l’environnement nous rappelle qu’en 2016 la question de l’amiante n’est pas encore réglée.

Malgré sa dangerosité, 2 millions de tonnes de ce cancérigène continuent à être exportées chaque année vers des pays en développement où il est souvent manipulé sans la moindre précaution. Pourquoi l’industrie mortifère de l’extraction et de la vente d’amiante est-elle toujours en vie, et pourquoi fait-elle des profits ? Pour répondre à cette question, Vice s’est rendu au pied de la plus grande mine d’amiante au monde, dans la ville éponyme d’Asbest (“amiante” en russe), en Russie.

Surprise : les risques liés à l’extraction d’amiante ne semblent pas inquiéter les habitants. Le minéral est plutôt la fierté de la ville et est célébré à travers des monuments et des chansons et un musée lui est même entièrement consacré. Vice a ensuite visité Libby, dans le Montana, une autre ville minière aux antipodes de la première, où les effets de l’exposition à l’amiante sont indéniables…

Significatif et sans surprise, les produits "madin china" franchissent encore aujourd'hui toutes les frontières; y comptis celles de notre pays (jouets à titre d'exemple, et les voitur automobiles ?). . .

 

Les Brèves n° 62

Le 9 avril on remet ça !

Le 31 mars, le temps "plus qu'humide" n'a pas découragé les millers de personnes (salariés, retraités, étudians. . .) toutes générations confondues, de s'opposer avec vigueur à la loi dite "loi travail"

Mais le compte n'est pas bon ! le texte modifié ne répond à rien, et surtout pas aux attentes des travailleurs et futurs travailleurs. Une semaine après un seul leimotif "le retrait"

Comme le 31 mars, le LE 9 AVRIL les associations de défense de victimes de l'amiante de la CAVAM seront au côté des organisations syndicales 

La Vie des Associations et des Régions

Rencontre avec les pompiers

Avec les pompiers, une collaboration à construire
Avec les pompiers, une collaboration à construire

Rencontre avec les gardes pompiers de la SNPE

Le 04 Avril 2016 Présents : Pour le CERADER : Daniel Poumeyrol,Jean Marc Segurel et Patrick Lorgue. Pour le CHSCT d’Eurenco : Michel Autang (ancien garde pompier), entouré de 14 de ses anciens collègues

Présentation et rôle l’association son rôle, nombre d’adhérents etc.…

Le but de cette rencontre était de faire connaître les risques auxquels avaient été et sont exposés les gardes pompiers. Ainsi que les démarches à accomplir (demande de scanner) et quelles suites à donner (montage de dossier si besoin) Cette rencontre n’est que la première d’une longue liste car le CERADER envisage de poursuivre cette action en allant à la rencontre des pompiers (volontaires ou professionnels) œuvrant aussi bien dans des casernes que dans des entreprises Nous avons pu constater une écoute attentive lors de cette rencontre.

Au total 25 personnes travaillaient comme gardes et pompiers à la SNPE. Sur ces 25 personnes 3 sont décédées de l’amiante et un quatrième à un cancer broncho-pulmonaire.

La population des pompiers est une de celles qui a été la plus exposée à l'amiante. De par leur statiut (professionnels ou bénévoles) peu ou pas n'accèdent au suivi médicall SPE ou SPP. Dans ce contexte la démarche du Cérader est essentielle, et doit être poursuivie et reprises.

 

La Bretagne en ordre de marche

 

 

Les Brèves n° 62

Quel démarrage pour cette nouvelle association !

Une première réunion dont l’objet principal était le préjudice d’anxiété s’est tenue le 14 janvier dernier dans une salle de réunion de cette commune … et plus de 30 personnes s’y étaient retrouvées avec C. DE ROMANET du cabinet TEISSONNIERE et R. VINCENT pour la CAVAM et le CERADER 24. Une brève formation avant de participer à l’A.G. du CERADER 24 le 19 février 2016 et voilà nos amis engagés dans la mise en place de leur association CERADER 29 (PONT DE BUIS) … dépôt des statuts avec un bon bureau constitué, l’ouverture d’un compte pour recevoir les cotisations des 30 premiers adhérents …

et les voilà déjà au 12 mars pour une nouvelle réunion ORGANISEE PAR EUX-MEMES – en présence de nouveaux amis portant leur nombre d’adhérents à plus de 50 … avec pour leurs débuts des dossiers de malades compliqués … un décès et déjà des scanners pulmonaires qu’il faut suivre … l’aide du cabinet TEISSONNIERE et de la CAVAM ne seront pas de trop … ! Perspective : pour Gérard RANDONNIER, le président, - il faut localement faire une formation pour que le bureau (et d’autres amis) puisse réaliser les dossiers de malades sans rien négliger de leurs dossiers d’anxiété en cours de constitution… -

Ensuite, tenir une nouvelle réunion encore plus large avec le cabinet d’avocats et la CAVAM … dès le mois de juin … - faire savoir aux entreprises voisines de la SNPE qu’ils existent et peuvent les recevoir en tant que de besoin … « le nombre donnera du poids à nos actions » ! dit-il avec fermeté ! Et ils donneront des nouvelles de leurs activités pour le blog ! Auquel ils sont abonnés et qui leur apporte beaucoup pour se lancer de bonne façon en ciblant les responsables de leurs situations. …

Partager cet article

Repost 0