Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Je suis nouveau, qu'on se le dise"

"Je suis nouveau, qu'on se le dise"

Dans ces Brèves n° 81 nous allons aborder

1/ Informations de caractère général

- Dans la lignée !

- "Ils" ne gagnent pas tout le temps ! mais . . .

- Prévention: certification diagnostiqueurs www.eradication-amiante.com

2/ La vie des Associations et des Régions

- Encore une belle région dégradée: Décharge sauvage, réaction de l' ADEVAM

- C'est bientôt la rentrée

Informations de caractère général

Dans la lignée ! après le passage en force de la loi travail, l'acharnement est toujours de mise

Alors que l’inspection du travail avait refusé le licenciement de Vincent Martinez, délégué CGT d'Air France, dans l'affaire dite de "la chemise" ; la ministre du travail Myriam El Khomri vient de valider la procédure de licenciement.

Les Brèves n° 81

Dans un communiqué laconique, le ministère du travail annonce avoir validé le licenciement de Vincent Martinez, délégué CGT d'Air France accusé d'avoir participé à l'épisode de la "chemise arrachée". Pourtant, l'inspection du Travail avait pris une décision inverse en janvier. Comme dans l’affaire Goodyear, le gouvernement s’acharne sur les militants syndicaux.

Remarque: Comme nous l'avons déjà évoqué, la ministre du taravail dit vouloir s'appuyer sur l' inspection du travail, en portant ce nouveau désaveu, madame la ministre EL Komri confirme l'intérêt qu'elle porte à cet organisme et aux travailleurs en général. Cette nouvelle attaque est inacceptable.

"ILs" ne gagnent pas tout le temps, mais. . .

MOLEX : UNE VICTOIRE QUE NOUS SALUONS ! ! MAIS QUI POSE QUESTION ?  Après 8 années de luttes, les 191 anciens salariés licenciés de l’entreprise MOLEX dite MAS de VILLEMUR/TARN qui avaient déjà obtenu gain de cause aux prud’hommes ont obtenu de la cour d’appel de TOULOUSE confirmation de la condamnation de leur entreprise pour avoir fermé le site sans aucune raison économique valable. Selon la cour d’appel, cette entreprise a agi « avec une légèreté blâmable » et fait partie de ces « patrons voyous » en fermant le site de façon « préméditée et téléguidée » fermeture uniquement basée sur l’augmentation de la rentabilité du groupe …etc.

Mais QUEL RAPPORT AVEC L’AMIANTE direz-vous ? Et bien voilà une entreprise de taille mondiale réalisant d’énormes profits qui n’aura pas à payer « sa casse humaine et économique » bien que condamnée à 7 millions d’euros de « dommages » aux 191 victimes de cette casse patronale. C’est l’A.G.S. (agence de garantie des salaires) qui va couvrir cette dépense … scandaleuse décision s’il en est puisque cette entreprise continue de réaliser d’énormes profits de par le monde.

Les Brèves n° 81

ET CELA NOUS RAMENE A L’AMIANTE : en effet et en particulier à la situation de nos amis de la NORMED, entreprise disparue dont les anciens salariés ont obtenu la reconnaissance de leur préjudice d’anxiété et dans un premier temps reçus leurs indemnisations - après le rendu de la cour d’appel - réglée justement par l’ A.G.S, jusqu’à ce que la cour de cassation ne vienne décider que l’A.G.S n’avait pas à payer ces indemnités et que ces indemnisations ne soient réclamées aux intéressés par cette agence, l’autorisant ainsi à ne pas répondre à ses obligations. ! !

Comment ne pas comparer ces 2 décisions (opposées de fait) mais qui montrent une fois de plus une certaine «bienveillante attention » de la justice pour ces entreprises toujours à la recherche de plus de profits partout dans le monde.

Au final, une A.G.S. à géométrie variable ? Cela a fait dire à un ancien responsable CGT de l’entreprise : "Si la justice donne raison aux MOLEX nous constatons que c’est MOLEX qui ferme l’usine mais qui n’a pas à payer sa casse ! C’est plus que regrettable ! !" .

La Vie des Associations et des Régions

Encore une belle région dégradée !

Décharge sauvage, l'association ADEVAM écrit aux élus !

Jean-Louis D’onofrio, président de l’Association de défense des victimes d’accidents ou de maladies dues au travail (ADEVAM) rappelle régulièrement les missions de l’association. A savoir « rassembler les salariés, ex salariés, retraités et aussi toute personne du Grésivaudan dont la santé est ou pourrait être altérée pour cause d’exposition à des dangers inhérents à leur travail ou à des missions ou des pollutions environnementales diverses pouvant générer des maladies »

Les Brèves n° 81

Dans ce cadre, l’ADEVAM Grésivaudan informe, joue le rôle de lanceur d’alerte et agit pour la mise en œuvre d’une politique de prévention des risques et de préservation de la sante publique. « L’amiante et les produits amiantés font partie intégrante de nos préoccupations », indique Jean-Louis D’Ono frio. L’ADEVAM Grésivaudan a alerté les élus nationaux du territoire, les conseillers départementaux des cantons du Grésivaudan (CCG), et les maires de la CCG des dangers et du risque qu’encourt la population, du fait de l’absence de points de collecte des produits susceptibles de contenir des fibres d’amiante

Les Brèves n° 81

Dépôt sauvage des matériaux amiantés

« Nous précisons dans notre courrier combien cette décision est lourde de conséquences, car nous constatons dans plusieurs communes du Grésivaudan des dépôts sauvages de matériaux divers contenant de l’amiante, principalement des plaques en fibrociment amiante » Il poursuit « des indélicats s’en débarrassent, en catimini, n’importe où, au mépris de tout respect de l’environnement et des risques pour la santé publique ». Un geste aux lourdes conséquences puisque « le risque sanitaire est important pour les riverains, notamment pour ceux qui manipuleraient ou déplaceraient ces déchets sans aucune précaution, ni protection spécifique », commente Jean-Louis D’Onofrio. Le courrier de l’ADEVAM sera-t-il de nature à faire bouger les lignes ? « C’est notre quête » affirme Jean Louis d’Onofrio

Excellente initiative de l'Adevam Grésivaudon, future adhérente de la CAVAM N. Comme le Président Jean - Louis D'Onofrio, nous espérons que ce courrier sera pris en considération. La situation est catastrophique comme l'atteste : www.eradication-amiante.com catégorie présence d'amiante

C'est bientôt la rentrée

 

bientôt la rentrée
bientôt la rentrée

- 7 septembre: réunion de rentrée de la CAVAM Nouvelle Aquitaine, à FUMEL

- 14 septembre: réunion préparatoire de l'Assemblée Générale constitutive de la CAVAM Nationale à Paris,

- 4 et 5 octobre: assemblée générale constitutive de la Cavam Natinale

-

Tag(s) : #La vie des associations

Partager cet article

Repost 0