Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

En avril 2015, à la suite du rapport de la conférence de Copenhague et Haïfa (Israël) :

Sur les 900 millions d’habitants de la Région européenne de l’OMS (organisation mondiale de la santé), 1/3 environ vit dans des pays qui n’ont pas interdit toutes les formes d’amiante auxquelles ces personnes peuvent être exposées dans leur milieu de travail et/ou l’environnement. Dans les pays où l’amiante est interdit, la population y reste exposée en raison de l’usage qui en a été fait.

« Nous ne pouvons pas nous permettre de perdre près de 15 000 vies chaque année en Europe, surtout des travailleurs, en raison des maladies causées par l’amiante. Chaque décès de ce type est évitable » déclare le docteur Zsuzanna Jackap, directrice régionale de l’OMS

Si 38 des 53 Etats membres de la Région européenne ont interdit l’utilisation de l’amiante sous toutes ses formes, 15 pays l’utilisent encore (surtout à l’exportation).

Selon les dernières estimations de l’OMS, les décès dus au mésothéliome coûtent 1,5 milliard d’euros par an dans les 15 pays d’Europe qui utilisent encore l’amiante : l’Albanie – Andorre – Arménie – Azerbaïdjan- le Bélarus – la Bosnie Herzégovine – la Fédération de Russie – la Géorgie – le Kazakhastan – le Kirghizistan – l’Ouzbékistan – la république de Moldava – le Tadjkistan – le Turkménistant -l’Ukraine.

Remarques : Il n’y a donc pas que nous qui pensons que le manque de prévention, en plus du drame humain inconcevable qu’il engendre, coûte très cher aux sociétés. La 6ème Conférence ministérielle sur l’environnement et la santé des 13 -15 juin prochain à Ostrava (Tchéquie) ? a du pain sur la planche.

Que faut-il en attendre ? A plusieurs reprises lors des conférences (Rotterdam ou Genève), l'amiante Chrysolite à largement occupé les débats et discussions entre les pays membres, mais à l'arrivée. . .

Nous l'avons vu également dans un autres domaine voir :"REACH curieuse décision", les avancées pour lutter au bénéfice de la santé des travailleurs et des salariés sont très lentes, et le profit ou l'aspect économique prennent souvent le pas sur le bon sens  er l'intérêt général des populations  

 

 

Partager cet article

Repost 0