Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La VIE des ASSOCIATIONS et des REGIONS

Prévention:

- Eradication de l'amiante, trois associations du  SUD EST vont relancer. . .

- VLEP et substances cancérigènes, la CE trouve un accord

- Travaux de désamiantage, encore des surprises voir catégorie "surprise"

CAVAM Nationale

-  rencontre avec la Fédération CGT de la métallurgie

Le SUD EST VA RELANCER. . .

ASAVA - CENTAURE et CAPER 83, trois associations qui ne désarment pas !!

En début 2017, elles avaient sollicité une audience auprès de la Préfecture de Toulon. avec pour objectif principal: l'Eradication et le traitement des déchets amiantés.

Lors de l'audience (19 janvier 2017), il avait été évoqué, avec le directeur de cabinet qui représentait le Préfet, la création d'un groupe de travail avec les différents acteurs concernés

Comme rien n'a bougé, malgré une première relance en avril dernier, les trois association ont décider d'effectuer une prochaine relance courant l'été; à suivre

Les Brèves n° 121Les Brèves n° 121

VLEP ET SUBSTANCES CANCERIGENES: la CE trouve un accord

    20/06/2017

    Mi juin, le Conseil "Emploi, politique sociale, santé et consommateurs" (EPSCO) est parvenu à un accord sur une proposition portant modification de la directive 2004/37/CE concernant la protection des travailleurs contre les risques liés à l'exposition à des agents cancérigènes ou mutagènes au travail.

    Le texte vise à introduire des valeurs limites d'exposition plus strictes et des observations "peau" pour cinq agents cancérigènes ainsi qu'une observation "peau" indépendamment de VLE pour deux autres agents cancérigènes.

    Les substances cancérigènes et mutagènes visées sont les huiles minérales qui ont été auparavant utilisées dans des moteurs à combustion interne, certains mélanges d'hydrocarbures  aromatiques polycycliques, le trichloroéthylène, le 4,4′-méthylènedianiline, l'épichlorhydrine, le dibromure d'éthylène et le dichlorure d'éthylène.

    Les valeurs limites retenues sont fondées sur une analyse des incidences économiques, sociales et environnementales des différentes options envisagées pour chaque agent chimique, sur les avis scientifiques du Comité scientifique en matière de limites d'exposition professionnelle à des agents chimiques et sur les critères d'efficacité, d'efficience et de cohérence. Elles ont également été approuvées par le comité consultatif pour la sécurité et la santé sur le lieu du travail.

    Selon le communiqué du Conseil, "un ensemble supplémentaire de valeurs limites devrait être adopté par la Commission au début de l'année prochaine".

     

     

    CAVAM NATIONALE

    Rencontre avec la Fédération CGT des Métallos

    Tag(s) : #La vie des associations, #prevention

    Partager cet article

    Repost0
    Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :