Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

        

L'idée était de terminer l'année "en douceur" en respectant la trêve des confiseurs. L'importance de l'article ci-dessus nous incite à mettre une petite rallonge. . ..

L'enquête épidémiologique ci-dessous nous confirme toutes les craintes que nous portons régulièrement pour alimenter la réflexion de tous, plus particulièrement celles des responsables et des  décideurs de notre pays.  On peut joindre à cette enquête :

-  que 11 000 à 23 000 cas de cancers seraient la conséquence d'une exposition à des agents cancérigènes dans le cadre du travail

- que 13,5% des salariés seraient exposés à un ou plusieurs agents cancérigènes (soit 2.370 000 personnes). Chez les ouvriers, la part des cancers d'origine professionnelle atteint près de 20%.

Selon l'Inserm; seulement 10% des cancers professionnels seraient reconnus comme une maladie professionnelle. On estime à moins de 3000 le nombre de cancers déclarés et reconnus chaque année au titre des tableaux de maladies professionnelles. Plus de 60% des cancers du poumon et 80% des leucémies d'origine professionnelles ne sont pas reconnues. Autant d'éléments qui corroborent les sous déclarations de maladies professionnelles que nous avons évoquées dans un article précédent. .

D'autres maladies passent au travers des mailles d'un filet trop large (foie - larynx - intestin. . .). Les agents chimiques pourtant retirés de la liste "à risques" et l'amiante sont largement impliqués.

Pour ce dernier cancérigène, tous ces éléments font remonter à la surface, les  chiffres évoqués par l'InVS  qui pronostique: 100 000 décès attendus dans les prochaines décennies. Prévoir une telle catastrophe sanitaire  semble trop pessimistes aux yeux de certains, si cela était le cas, toutes les autres études, comme l'enquête, réalisée par des épidémiologiques de santé publique, que nous mettons aujourd'hui sur ce blog, n'auraient aucun sens.

Allons nous continuer à nous voiler la face ? faire comme si de rien n'était ? continuer à contaminer les salariés, toujours dans la même logique de faire "celui qui ne savait pas" guidé par le profit ?

Bonne fin d'année à tous et à toutes. Pardonnez-nous cette entorse à la trêve, considérons-là comme une parenthèse que nous refermons, mais qu' il faudra bien ré-ouvrir très prochainement..

Enquête reçue le 27 décembre 2017 :Article  de l'enquête agrandi 1ère partie

Suite, partie de droite de l'article

Avec nos excuses pour la qualité de l'agrandissement

Tag(s) : #santé au travail

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :