Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

UN SCANDALE CONFIRMEUN SCANDALE CONFIRME

UN SCANDALE CONFIRME

Non-lieu définitif pour le dernier patron de l'usine AMISOL

 

Information AFP

La Cour de cassation a validé mardi 11 septembre le troisième non-lieu au bénéfice de Claude CHOPIN, dernier patron de la manufacture Amisol de Clermont-Ferrand fermée en 1974, le dossier emblématique du scandale de l'amiante dans lequel il était mis en examen depuis près de 20 ans.

La haute juridiction a rejeté le pourvoi  formé par d'anciens salariés d'Amisol, rendant définitif le non-lieu prononcé par la cour d'appel de Versailles en mars 2017 en faveur de Claude Chopin. . .

 Nous avons suivi et relaté ce feuilleton à plusieurs reprises. Plus particulièrement à la suite du 3ème non-lieu prononcé au bénéfice du PDG le 31 mars 2017 (voir notre article "justice le chaud et le froid du 14 avril 2017"  catégorie justice pénale)

Ou encore il suffit d'attendre !

Encore un coup de massue sur la tête des victimes de l'amiante et des familles des milliers de salariés; des familles  doublement frappées auxquelles une justice partisane leur refuse de porter un deuil serein.

Quant à ceux appelés à rendre des comptes, il leur suffit d'être patients. Trois petits coups d'appel, et puis s'en vont. . .

Si l'avocat des parties civiles, Jean Paul Teissonnière, trouve une nouvelle parade pour porter d'autres procédures, comme cela a été annoncé, la CAVAM sera partie prenante.

 

Tag(s) : #Justice pénale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :