Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Dans ces Brèves. . .

 

- L' ALDEVA-SA continue de se battre . ..

- Le Conseil Associatif National de la CAVAM. . .

- Une Rencontre positive à l'assemblée nationale. . .

- L'ASAVA après le 9, le 18 octobre

- SNCF la CPR. . .

L' ALDEVA-SA continue de se battre . . .

 

Les expositions à l'amiante étaient de mise au sein de l'entreprise SPIE de Ferrière le Grande

Les expositions à l'amiante étaient de mise au sein de l'entreprise SPIE de Ferrière le Grande
Les expositions à l'amiante étaient de mise au sein de l'entreprise SPIE de Ferrière le GrandeLes expositions à l'amiante étaient de mise au sein de l'entreprise SPIE de Ferrière le Grande

Les expositions à l'amiante étaient de mise au sein de l'entreprise SPIE de Ferrière le Grande

Le Conseil Associatif National de la CAVAM . . . 

 

Un conseil associatif national (CAN) en 3 temps. Ainsi peut se résumer la tenue de cette réunion du 17 octobre 2018 à MONTREUIL.

 

3 axes de discussions dont celui de la situation générale et des dangers qu’elle représente pour la quasi-totalité de la population dont les victimes de l’amiante et autres cancérogènes font partie bien évidemment. En intégrant des problèmes locaux rencontrés dans les associations.

 

LA SITUATION GENERALE (introduction faite par G. ARNAUDEAU) :

 

La première partie a porté sur : la baisse des salaires et pensions, les attaques contre les retraites, contre notre sécurité sociale, l’amputation de nos moyens de défense des victimes pour faire valoir leurs droits (CHSCT, prud’hommes, médecine du travail mais pas seulement, l’action des A.R.S. contre l’accès aux soins de proximités, le camouflage des pathologies organisé … etc )

 

Une situation intolérable qui confirme le besoin de participer aux actions sociales avec nos revendications propres et nos expressions écrites ou autres. D’où nos appels à participer aux 9 et 18 octobre ! Et sans aucun doute à leurs suites !

 

L’ORGANISATION  NECESSAIRE !

Elle fut aussi au cœur de notre réunion et elle s’est conclue, entre autre, par un constat très positif puisque 3 nouveaux membres sont venus renforcer notre bureau national depuis notre assemblée générale de mars 2018. Nous serons maintenant 8 à ce bureau !

 

L’ACTION  INDISPENSABLE

Tant sur la gestion des dossiers que sur l’éradication de ce poison d’amiante avec notre projet de « pôle public d’éradication de l’amiante » déjà repris par plusieurs députés et sénateurs dans leurs assemblées … sans oublier la justice…. S’opposer plus fortement aux complications procédurières des avocats patronaux, agir pour la santé et l’accès aux soins… L’HUMAIN D’ABORD ! Le fond de notre combat !

 

Si un accord unanime a été trouvé sur la nécessité de mener une action dans les mois qui viennent, le besoin de la préparer collectivement a conduit à lancer la discussion dans les associations, à tenir d’abord un bureau national – le 21 décembre – puis à reprendre cette question au CAN du 24 janvier et concrétiser les formes de cette action et son contenu pour les soumettre aux A.G. des associations.

 

Pour conclure, l’assemblée Générale de la CAVAM a été fixée aux 3 et 4 avril 2019 !

Les Brèves de la CAVAM 2018 n° 47Les Brèves de la CAVAM 2018 n° 47
Les Brèves de la CAVAM 2018 n° 47Les Brèves de la CAVAM 2018 n° 47
Les Brèves de la CAVAM 2018 n° 47Les Brèves de la CAVAM 2018 n° 47

 Une Rencontre positive à l'assemblée nationale. . .

Nous avons évoqué lé sujet dans l'article du 4 août 2018 sous le titre " Et si la CAVAM était dans le vrai !" sans prétendre détenir la vérité, ce n'est pas un point d'interrogation mais d'exclamation. . .

A la suite du rapport de julien BOROWCZYK (Président de la commission) et de Pierre DHARREVILLE (Rapporteur), nous avons contacté les deux députés pour leur faire part de notre analyse positive sur le contenu du document. Julien BOROWCZYK député de la Loire, nous a accordé un entretien à l'assemblée nationale.

Augustin VIGNALS - Samuel LOMBARDO (Président et VP du CAPER 42) et Georges ARNAUDAU (coprésident de la CAVAM), ont confirmé l'intérêt de la CAVAM sur les propositions contenues dans le rapport.

Parmi les nombreux points évoqués on peut retenir entre autres:

- prévoir la formation initiale des médecins généralistes et spécialistes des modules de formation aux  pathologies et aux facteurs d'exposition professionnels,

-  la prescription du suivi médical professionnel, lors de la cessation d'activité,

- effectuer un partage des responsabilité en cas d'employeurs successifs

- prévoir en cas de faute inexcusable de l'employeur ou de manquements graves répétés aux règles de santé et de sécurité au travail, que l'employeur se voit contraint de présenter et d'exécuter un plan de redressement de conditions normales de travail.

Nous avons également abordé notre projet d'éradication de l'amiante par la création d'un pôle public, en rappelant que ce dernier point faisait partie de nos 7 fiches de proposition adressées par la CAVAM  dans le cadre du PLFSS 2019 

Nous avons également fait part des différences entre les 48 propositions, et le contenu du rapport LECOCQ, que la Cavam mais aussi les syndicats jugent de tous les dangers pour les salariés. Monsieur le député en a convenu, et a affiché ses regrets

Mr Borowwczyk nous a assuré qu'il continuerait à se battre sur le contenu, et qu'il nous tiendrait au courant  

 

 L'ASAVA après le 9, le 18 octobre

Dans la défense des retraités

 

 

SNCF la CPR. . .

 

Tag(s) : #La vie des associations

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :