Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Dans ces Brèves. . .

- Douchés mais pas que. . . EDF

- Au Pays basque, la mobilisation paie: SNCF

- AICHA, DANIEL ET LAURE. . .

 

Douchés mais pas que. . .

Le délibéré est tombé le 8 novembre, le journaliste du Sud Ouest du 9 novembre 2018, commence son articles par "douché". . .

Nous avons abordé le sujet:

- dans les Brèves n° 49 du 02 novembre 2018 : l'UL de Morcenx fait appel

- dans l'article du 09 juillet 2018 "Sous la chaleur paloise"

 

Remarques: 

Pas seulement douchés, la fin de l'article précise et confirme la décision de l'obligation de délivrer au cas par cas une attestation d'exposition, aux salariés ayant été en contact avec des agents cancérogènes, chimiques ou dangereux.

Saluons cette confirmation résultat de plusieurs demandes, et des mobilisations des salariés qui va pouvoir servir de références pour les autres secteurs d'activité. Bien que la délivrance de ce document soit inscrit dans la législation depuis plusieurs années, et que cela  ait été rappelé, dans les règles du Suivi Post Professionnel (SPP) dans plusieurs décrets, il nous faut l'enregistrer positivement.

Comme quoi les exposés, les victimes du travail doivent en permanence demander (on a envie d'écrire "de pleurer") leurs droits.

Toutefois, ce délibéré, remet en surface la discrimination entre les salariés, du simple fait que le contrat de travail de l'un est enregistré dans un site classé, et que le CT de l'autre pas !

Ce serait bien que les décideurs annonce la différence aux familles lorsque nous accompagnons une victime qui a contracté une pathologie "labélisée" amiante

Qu'en sera -t-il avec une nouvelle législation en cours de validation, qui n'a pour but que de supprimer, de gommer toute traçabilité ?   

 

Au Pays basque, la mobilisation paie. . .,

Contre le licenciement d'un syndicaliste, menacé par la direction régionale de radiation.

Un cheminot CGT de Bayonne, injustement accusé d'avoir bousculé un cadre de l'entreprise, échappe au couperet grâce, entre autre, à un immense élan de solidarité. Le cheminot restera contrôleur à Bayonne.

Le communiqué commun des syndicats de cheminots d'Hendaye - Bayonne et Saint Jean de Luz, a le goût de la victoire. C'est l'épilogue d'une bataille de

plusieurs mois, entamé en juillet dernier pour éviter à l'un deux la sanction

maximale à la SNCF: la radiation des cadres, autrement dit le licenciement.

Le secrétaire du syndicat CGT des cheminots de Bayonne, précise que le dossier était vide, mais comme un peu partout sur le territoire, des mesures à l'encontre de cheminots grévistes ont eu lieu. Cela après de plus de trois mois de mobilisation contre la réforme ferroviaire

 

 

AICHA, DANIEL, LAURE. . .

Le mari de LAURE, a été un des fondateurs d'Allo Amiante en 1999. 

Le mari de AICHA, était une victime de l'amiante,

Nos deux amies ont pris le relais et sont très actives au sein d'Allo Amiante pour mener le combat contre le poison toujours d'actualité. Daniel, lui aussi membre de l'association depuis de nombreuses années est de toutes les actions. 

Tous les trois ont tenu un stand, pour présenter l'activité de leur association à l'occasion du rassemblement et du repas des retraités SNCF qui a eu lieu le 10 novembre au restaurant d'entreprise du CER.  

Tag(s) : #La vie des associations, #actions et justice

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :