Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

Dans ces Brèves. . .

 

- Assemblée Générale de la toute jeune association du CERADE 87

- Oui mais. . .

Assemblée générale de l’association CERADER 87 (Limoges)

 

Représentaient le CERADER 24 et la CAVAM : J. COTTET et G. BUGEAUD

E. LEROUX participait pour le cabinet TTLA 

Soutenue par la CAVAM et le CERADER 24, l’association fait effort pour se relancer et elle y parvient bien que son bureau soit un peu trop restreint et qu’elle reste dans la situation de sa création, c’est-à-dire, axée sur la défense des victimes de l’amiante d’une entreprise, en l’occurrence VALEO. 

Nos amis savent qu’il leur faut dépasser ces difficultés et vont organiser une autre réunion pour parvenir à rayonner sur cette ville où les entreprises, les sites amiantés et les autres cancérogènes industriels sont toujours présents. 

Du pain sur la planche discuté par les amis présents avec leur bureau et leur président J. C. VERDURE, soutenus par les apports juridiques de notre avocate Elisabeth et les indications de la CAVAM portées par J. COTTET. 

Nos amis du bureau ont d’ailleurs décidé de participer à la formation régionale qui aura lieu à BORDEAUX le 16 mai prochain … animée par G. ARNAUDEAU. 

Durant l’assemblée, l’appareil photo est resté « dans la voiture », mais  celle prise au moment du repas montre une partie des amis autour d’Elisabeth qui poursuit ses explications notamment sur les évolutions juridiques et sur le préjudice d’anxiété.

OUI mais. . .

Quelles que soient ses convictions nul ne peut rester insensible à l'incendie qui a défiguré l'île de la Cité et la cathédrale notre dame de Paris. C'est une agression au patrimoine national.

Une forte médiatisation  salue l'élan de générosité qui  occupe ondes, et colonnes de presse depuis plus d'une semaine.

Certes "dégager" plus d'un milliard d'euros en quelques heures est très spectaculaire. Il est toutefois dommageable que les puissants donateurs, avides de solidarité nationale, soient moins empressés lorsqu'il s'agit de solidarité sociale. Ou tout simplement lorsqu'il s'agit de diminuer, à défaut de les gommer, les inégalités qui secouent notre pays depuis plusieurs années.

 

Tag(s) : #La vie des associations

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :