Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

RETOUR SUR LA REUNION PUBLIQUE

 

 

Introduction au débat René Vincent

Mesdames, messieurs, Chers amis,

 

Merci d’avoir répondu présent à notre invitation qui fait suite à l’importante décision de la cour de cassation du 5 avril concernant le préjudice d’anxiété. 

Merci à Elisabeth d’avoir accepté de venir – gracieusement faut-il le rappeler – pour éclairer nos lanternes ! Comme cela se dit !  

Cette décision, rappelons-le a été obtenue par la conjugaison des actions des 17 d’AHLSTROM entre 2006 et le 11 mai 2010, le CERADER 24, le syndicat CGT de la papeterie AHLSTROM de LALINDE et notre cabinet d’avocats TEISSONNIERE. Et 5 avril 2019 : 

Ce changement de jurisprudence a conduit de nombreux amis à nous questionner et, pour répondre à ces questions et tracer des perspectives juridiques nouvelles Elisabeth va, mieux que nous ne pourrions le faire, vous expliquer ce que l’on peut attendre de cette jurisprudence … qui sera complétée le 20 juin par une autre audience toute aussi importante que celle du 22 mars où 1000 manifestants – dont la moitié de la CAVAM et 70 de notre association étaient présents !  

Mais avant de lui donner la parole, je voudrais vous donner des informations dont certaines ne manquent pas de nous mettre en colère :

 - Un de nos amis malade vient de nous indiquer avoir reçu ce jour une convocation pour le 26 septembre 2019 … OUF car nous n’avions aucune audience depuis septembre 2018 ! Notre courrier au président du TGI a fait de l’effet !

- la seconde concerne le corps médical dans sa grande majorité puisque nous avons appris officiellement que les A.R.S. avaient versé en 2018 une moyenne de 5000 euros pour chaque praticien « bon élève » des consignes en matière médicale. On comprend mieux pourquoi nos médecins sont si frileux pour respecter le « serment d’HYPOCRATE » qu’ils ont fait vœu  d’appliquer à l’issue de leurs études et

qui précise «  Mon premier souci sera de rétablir, de préserver ou de promouvoir la santé dans tous ses éléments physiques et mentaux, individuels et sociaux ! 

Vous avez bien entendu « sociaux » nous en sommes pour une grande majorité d’entre eux aux antipodes ! 

La 3ème c’est la réponse du président du SENAT à nos doléances élaborées lors de notre assemblée générale qui nous déclare avoir bien reçu nos documents et les avoir transmis à la commission chargée des conclusions du grand débat … le gouvernement l’a dit grand ? Mais il n’en sort, à l’heure qu’il est, pas grand-chose de positif  pour le social… pour dire quasiment RIEN !

 En tous cas vous pouvez vérifier que ce que nous votons lors de nos A.G. est suivi d’actions pour tenter de le faire prendre en compte. Dire ce que l’on fait et faire ce que l’on dit est notre crédo et c’est essentiel !

 Dernière information : qui redonne de l’optimisme sur ce qui pourrait se passer en matière de destruction de l’amiante pour laquelle notre association et surtout notre ami Jean Marc avec la commission prévention travaille d’arrache-pied depuis près de 5 ans

Elisabeth Leroux entourée de Jean Marc Ségurel et de René et Christiane Vincent

 

Avec l’aide de madame Marie Pierre VIEU députée européenne PCF Front de gauche, le 6 mars 2018, nous avons monté un collectif avec 3000 signataires de pétition pour qu’un pilote de destruction de ce poison soit réalisé à Bergerac. Elle pourrait poursuivre son soutien si elle était réélue … nous verrons cela dimanche prochain mais pour nous ce serait intéressant. Par ailleurs : 

Nous avons réussi à rassembler tous les politiques républicains de la région sur ce projet et le 29 mai, une réunion aura lieu qui pourrait déboucher sur du positif avec l’aide des 2 communautés d’agglomération de Bergerac (Mr Delmarès), Périgueux (Mr AUZOU) et de Mr CATHUS conseiller régional. Nous vous en tiendrons informés.

Le projet de pôle public d’éradication de l’amiante qu’avec la CAVAM, nous revendiquons serait renforcé par cette réalisation.  

Là encore, nous faisons ce que nous disons et avoir de nombreux adhérents est un élément de poids pour faire face à nos interlocuteurs quels qu’ils soient. Ne l’oubliez pas … quand vous recevez votre renouvellement de cotisation et si vous n’êtes pas encore adhérents, rejoignez-nous et dites-le à Anne Marie et Christiane !   

Maintenant, terminons cette introduction par quelques mots sur ce qui nous a conduit à réaliser cette réunion d’information et d’action puisqu’elle porte notre soutien avec les amis qui passeront en audience de cassation le 20 juin prochain … Amis mineurs de Lorraine  et cheminots de Marseille vous pouvez compter sur nous ! Le CERADER 24 y sera représenté. Vous y serez représentés ! 

En effet, l’important succès du 5 avril, comme Jean Paul BERTHOLOM pourra vous le confirmer, n’est pas encore le retour à la cassation du 11 mai 2010 et de nombreuses questions restent posées sur lesquelles E. LEROUX va vous apporter des explications et c’est pourquoi je vais arrêter cette introduction qui, je l’espère au moins, vous aura permis de vérifier que nous faisons tout pour que l’humain d’abord soit une réalité et que l’on n’aille plus au travail pour risquer de perdre sa vie mais seulement pour la gagner ! 

La bataille pour l’amélioration de la santé, de la sécurité notamment au travail est d’autant plus importante que, d’après une enquête sur les conditions de travail en Europe menée par l’Organisation Internationale du Travail, la France est avant dernière sur 28 en Europe sur la qualité des conditions de travail des salariés … sans compter qu’en ce qui concerne l’amiante c’est toujours 10 à 15 morts par jour dans notre Pays ! C’est aussi pour changer cela que nous agissons ! 

Merci de votre attention

Tag(s) : #La vie des associations

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :