Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bonne réactivité, donc !

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a souhaité aujourd'hui que le Covid-19 soit reconnu comme "maladie professionnelle" pour les personnels du ministère.

S'exprimant devant la mission d'information de l'Assemblée nationale sur l'épidémie de Covid-19, Christophe Castaner a fait état de "1 400 fonctionnaires" touchés de façon "avérée" par ce virus, sur un total de "plus de 300 000 personnes" dépendant du ministère.

"Je souhaite que le Covid-19 soit inscrit au tableau des maladies reconnues comme étant professionnelles", a-t-il dit, en ajoutant désirer également que "le lien soit présumé" avec le Covid-19 pour les agents du ministère ayant été au contact du public dans le cadre de leurs fonctions, pendant l'épidémie.

Christophe Castaner a précisé en avoir fait formellement la demande "le 7 avril" aux ministres concernés.

S'agissant des équipements de protection pour les policiers et les gendarmes, il a chiffré la commande totale du ministère à "40 millions de masques".

Par ailleurs, le ministre a annoncé que 9,5 millions de contrôles et 568 000 verbalisations avaient été réalisés depuis le début du confinement. 

Remarques

C'est effectivement la preuve d'une très bonne réactivité, face à cette pandémie, qui frappe de nombreux de nos concitoyens, et  met en grosse difficulté notre service de santé. Nous avons une pensée pour tous les malades et les personnels soignants

Nous espérons que la réactivité  du ministre dépassera le seul cadre des exposés dans le ministère.  Tous les autres en activité dans cette période de confinement seront certainement logés à la même enseigne cela tombe sous le sens ! Tous y compris ceux que le ministère du travail a "encouragés" à poursuivre leur activité. . .

La question qui se posera ensuite, lorsque cette nouvelle maladie sera reconnue en maladie professionnelle, c'est la reconnaissance de la faute inexcusable de l'employeur, qui fera ressortir le manque de protection des salariés et l'obligation des employeurs en matière de sécurité de ses employés. . .

Enfin, Mr le ministre utilise à juste raison le terme "avéré", indispensable pour la reconnaissance du caractère professionnel. Très conscients que la période actuelle ne doit pas faire place à la polémique, nous rappelons simplement,  et c'est le seul exemple que nous prenons: en 2008 le CIRC (centre international de recherche du cancer)a déclaré que les cancers du larynx,  des ovaires, de l'estomac étaient aussi d'un manière  avérée  imputables à l'amiante. Cela fait 12 ans. Sans commentaire!

Edité le 10 avril sur: En Finir le blog de la cavam n 2

Sans commentaire sous-entendu "si il faut attendre 12 ans" nous espérons que nous seront délivrés du covid-19, depuis des lustres. Dans tous les cas la revisite des tableaux de la sécurité sociale, sont d'actualité. Créer un tableau pour répondre à cette nouvelle exposition pourrait être l'occasion de dépoussièrer, et d'améliorer (entre autres) aussi, ceux qui concernent les pathologies pulmonaires reconnues

 

 

 

Tag(s) : #INTERET GENERAL

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :