Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les archives nationales une nouvelle fois fermées pour raison d'AMIANTE

Catégorie : ArchivesParis  |  le 29 Septembre 2020 par Guillaume de Morant

La nouvelle a semé la consternation parmi les chercheurs et habitués des Archives nationales. A Paris, le CARAN, qui est la salle de lecture de cette institution parisienne du Marais est une nouvelle fois fermé, depuis le 22 septembre 2020 en raison de la présence d'amiante.

L’ouverture des salles de consultation de Paris est suspendue au moins jusqu’au 5 octobre 2020, date de la remise du rapport des experts. Durant cette période, la salle des cartes et plans reste toutefois en activité.

La découverte de produits enduits amiantés "à la suite d’une obligation réglementaire de repérage et de marquage" pourrait presque prêter à sourire, tant elle a déjà valu de nombreuses fermetures à ce bâtiment construit en 1993. Le CARAN a notamment été complètement fermé pendant 4 ans pour désamiantage de décembre 2001 à janvier 2006 !

Mais aux archives nationales, les conséquences de cette fermeture décidée en vertu du principe de précaution laissent les visages des personnels dans une gravité absolue. Il a été demandé aux agents qui exercent au CARAN de travailler à distance s’ils le peuvent et ceux qui ne le peuvent pas sont placés en autorisation spéciale d'absence (ASA), quelques semaines seulement après la fin d'un long confinement.

La CGT-Archives demande à la ministre de la Culture de s'exprimer sur le sujeet s'étonne de cette décision de fermeture, alors même "que les résultats des analyses montreraient l’absence de fibres d’amiante dans l’air" et "que les matériaux contenant l’amiante ne seraient pas dans un état dégradé".

Remarques:

C'est impensable, ce pourrait même être décourageant à la longue. Mais ce n'est pas le cas, nous n'avons pas l'habitude de baisser les bras ,même devant de telles énormités si éloignées de la santé publique!

Est ce que la ministre de la culture va réagir, et peser sur cette situation, en se souvenant qu'elle fût en son temps, aussi ministre de la santé. . . ?

Dans cette période durant laquelle le virus est dans une rue et pas dans l'autre, on dit dans cet article que l'on conseille aux agents qui exercent dans ce lieu et qui le peuvent , de travailler à distance. les autres sont placés en autorisation spéciale d'absence. La logique quoi ! 

Tag(s) : #Le saviez-vous, #Prévention

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :