Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cela Fait des Années

que les associations de défense des victimes le martèlent. . .

 

Le rapport complet  est accessible sur le site de l'ANSES/

Remarques:

Cela fait des années que les associations de défense des victimes de l'amiante, mais aussi des autres pathologies imputables à une exposition professionnelles, soulèvent les manquements dans les tableaux qui servent de référence à la reconnaissance du caractère professionnel de la maladie

Le dernier point de l'article de l'Anses, fait état du lien entre l'amiante et les cancers de l'ovaire, du larynx, du pharynx, de l'estomac et les cancers colorectauxCela fait maintenant 12 ans que le Centre International de Recherche du  Cancer (CIRC), a reconnu ce lien d'une manière avérée.

De la même façon nous nous insurgeons lorsque sont abordées d'une manière chronique les sous- reconnaissance des maladies professionnelles en France.

Compliqué par la Covid et ses conséquences multiples, le PLFSS pour 2021 a fait l'objet de plusieurs adaptations ou remaniements. Le budget de la sécurité sociale, y prend une large part. La juste reconnaissance des maladies professionnelles, et leur bonne imputation dans la branche AT / MP,  régulièrement excédentaire aurait pour effet de soulager la branche maladie.

EN outre cette juste imputation aurait pour effet  d'éviter la part complémentaire, gérée par la mutuelle du salarié frappé durant son activité professionnelle.  Dans cette période durant laquelle ont parle beaucoup de pouvoir d'achat, ce dévoiement a aussi une incidence sur le montant de la cotisation à l'organisme complémentaire (de plus en plus élevé en raison des désengagements successifs des pouvoirs publics), à la charge de chacun  

  

Tag(s) : #Maladies professionnelles

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :