Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Dans ces Brèves. . .

- Comme vous nous l'avez demandé Madame la députée, Suite du rapport Lecocq

- Il peut arriver que le bon sens l'emporte, carrière Bugangue. . .

- PRST 3 amiante, la CAVAM Aquitaine participe

 

Comme vous nous l'avez demandé Madame la députée,

Suite du rapport Lecocq

 

Il peut arriver que le bon sens l'emporte, carrière Bugangue. . .

Déjà évoqué dans les Brèves n° 101 du 12 janvier 2017,

puis le 01 octobre 2017

Des fibres  d'amiante de type asbestiforme  ont été détectées dans deux échantillons confiés le 29 novembre 2016 , par l'associations les amis de Bugangue  pour analyse par le laboratoire AD LAB de Brussieu (69690).

L'association des amis de Bugangue a bien travaillé !

Un an plus tard le projet est rejeté

"Le dossier Carrière de Bugangue était à l'ordre du jour (21 octobre 2018) ce matin en Préfecture:

le REFUS de la demande d'autorisation d'exploiter la Carrière de Bugangue a été validé par la Commission." L'arrêté Préfectoral sera promulgué.

Lors de la commission la secrétaire générale de la préfecture a été catégorique en réponse à l'entrepreneur (qui demandait de lui laisser faire un essai...
"Nous savons maintenant qu'il y a de l'amiante, donc déjà le principe de précaution s'applique, de plus la loi de 1997 interdit l'extraction de granulats dans la roche amiantifère"
 
C'est une très bonne nouvelle qui ravi Allo Amiante. Nous avions été en son temps informés de la situation.
Nous avions eu l'occasion de rencontrer les amis du Bugangue qui méritent toutes nos félicitations pour leur volonté, , et leur notion de santé publique
 

Respect de la nature

 

PRST 3 amiante. . .

La CAVAM Aquitaine, par l’intermédiaire de G Arnaudeau participe aux réunions régionales dans le cadre du PRST 3 sous-groupe amiante.

La rencontre du 26 octobre 2018 s’est tenue dans les locaux de la Direccte.

Il convient de souligner que l’ARS a décidé de ne plus participer, l’amiante n’étant plus à l’ordre u jour. . .

De la même manière et en raison des restructuration (rapport LECOCQ ?), la direction de la CARSAT régionale, ne sais pas encore dans quelles conditions cette entité va poursuivre son action.

Cette introduction un peu négative faite la réunion a été très constructive avec des orientations de travail pour 2019. Des priorités :

-       Poursuite de l’élaboration du guide de bonne pratique SS3 et SS4, avec l’accent sur le repérage

-       Reprendre l’enquête sur les Dossiers Techniques Amiantes

-       Monter une roupe de travail, sur un programme d’information en direction des établissements scolaires

-        Reconduire le colloque amiante qui se tiendra à Pessac en principe en novembre 2019

Un point très important sur la veille réglementaire, en date d’octobre 2018, a été réalisé. Point principaux abordés :

-       Analyse du potentiel d’application des textiles intelligents (équipements de protection) en santé et en sécurité du travail

-       L’application Scol@miante gérée par l’INRS

-       Cancers et l’exposition à l’amiante : « Cancer et environnement, comprendre où en est la recherche » publié par l’ANSES

-       Repérage amiante avant travaux : obligation d’intégration dans les plans de prévention

-        Nouvelles conditions de mesurage des niveaux d’empoussièrements dans l’air

-        Mise à jour du guide INRS sur les notices de poste : guide ED6027

-       Amiante dans l’air : publication de deux nouvelles normes en 2019 : NF ISO 10312 dosage des fibres d’amiante – méthode par microscopie électronique à transmission part transfert direct et NF13794 par transfert indirect

-       Publication des résultats de l’enquête administrative « Amiante dans les bâtiments de l’ETAT : en conclusion l’IGAS indique que le traitement des bâtiments publics, dans lesquels sont logés les fonctionnaires, n’apparaît pas exemplaire. . .

En fin de réunion le représentant de la CAVAM A a donné l’information : sur le projet national de création d’un pôle public d’éradication de l’amiante – sur le projet du site semi -industriel de Bergerac qui porte le processus d’inertage de l’amiante par trempage dans de l’acide

Commencée à 9h30, la réunion très riche s’est terminée à 12 H45.

On peut regretter toutefois, que la problématique de l'amiante disparaissent des prérogatives prioritaires de certaines entités. . . 

Tag(s) : #prévention, #La vie des associations, #santé au travail
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :