Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un champs D'Amiante
Un champs D'Amiante

Début Septembre, Le CAPER Nord Isère envoie des courriers au Maire de CLONAS SUR VAREZE, à Madame la Sous Préfète de l'ISERE et à la DREAL pour signaler une décharge de 7.000 mètres linéaires d'amiante ciment en très mauvais état dans un champs. Le Dauphiné Libéré s'empare du sujet. La sous préfète lance une enquête et déjà les élus cherchent à minimiser ou à se passer la "patate chaude" c'est pas nous c'est l'autre.

Nous vous tiendrons informé

Hier, nous étions présents à la déchèterie de notre bassin de vie qui organisait une récolte d'amiante. Nous avons rencontré des personnes d'une grande citoyenneté car pour détruire de l'amiante dans le Pays Roussillonnais, il faut être motivé.

On vous raconte :

D'abord seulement 4 samedis par an. Ensuite, il faut téléphoner à la Communauté de Communes, puis se déplacer pour retirer un document. Le particulier doit lui même ensacher ses déchets, faire parfois plus d'une heure de file d'attente avant de déposer ses déchets sans qu'il puisse compter sur l'aide du personnel de la déchèterie donc vraiment rien n'est fait pour aider les particuliers à se débarraser d'une manière propre de leurs déchets d'amiante.

La benne à Amiante
La benne à Amiante

La benne était au trois quart remplie au bout d'une heure et quinze minutes et beaucoup de voitures attendaient encore dehors. Nous avons aidé plusieurs personnes car les sacs étaient lourds et eux souvent mal équipés. Nous avons vu un artisan tricheur qui sous le statut "particulier" a benné une quinzaine de canalisation. Un jeune agriculteur qui a vu son champs envahi d'amiante et que nous avons aidé car les bigs bags étaient lourds, très lourds. Des personnes qui enlevaient enfin, le toit de l'atelier. Une grand mère très fatiguée pour qui nous avons portés les sacs dans la benne.

La lutte éradication de l'AMIANTE

Puis les voilà, les champions de la citoyenneté, ces deux jeunes gens qui à pieds sont venus à la déchèterie pour jeter des déchets qui étaient encore chez leur grand-mère. Leur grand mère a perdu son mari de l'amiante alors eux ils savent le danger de ce poison. Mais quel bel exemple donné par ces deux jeunes.

Le vendredi 24 octobre 2014, nous rencontrons les élus de notre Communauté de Communes pour leur parler de gestion des déchets d'amiante et des propositions que nous voulons leur faire pour accélérer l'éradication de l'amiante dans notre bassin de vie.

On va leur dire qu'il faut au minimum un samedi par mois et dans deux déchèteries pour mieux couvrir le territoire. On va leur dire qu'il doit y avoir au minimum un salarié de la déchèterie pour aider les personnes les plus âgées et pour les colis les plus volumineux, il faut absolument un matériel de levage et pour notre part nous serons vigilants pour que les choses avances.

La lutte éradication de l'AMIANTE

Oui, beaucoup de particuliers font des efforts pour apporter les déchets d'amiante, pour ne pas laisser plus longtemps leur toit en fibrociment se détériorer. Pourtant, dans une de nos communes, 250 mètres carrés de toit ETERNIT en très mauvais état continuent à polluer un immeuble d'habitation à 10 mètres de distance. Quand on prend la photo, une personne s'approche et nous dit "On sait que c'est de la Merde, mais bon on y touche pas". Voilà bien la croyance si on n'y touche pas, c'est pas dangereux, alors qu'un toit en mauvais état comme celui là, libère des fibres qui s'envolent et finissent peut être chez le voisin qui a sa fenêtre ouverte.

La lutte éradication de l'AMIANTE

On termine par cette photo édifiante qui illustre la lutte que l'on doit menée avec force contre l'amiante. Cette photo vous fait découvrir le toit du garage à vélos du collège de l'ÉDIT à Roussillon. Bien sûr peut être les jeunes collégiens ne l'utilisent plus mais on va réveiller nos élus, pour leur dire, il y a peut être une vingtaine de plaques à enlever, qu'entendez vous pour donner l'exemple, qu'entendez vous pour virer cette "merde de là" puisque vous, vous en avez les moyens.

Pour notre part, on ne lâchera rien et dès le mois de novembre on va demander le DTA* de ce collège et on va communiquer pour qu'il soit désamianter en priorité.

JV

* DTA : Document Technique Amiante

Tag(s) : #Éradication de l'amiante

Partager cet article

Repost 0