Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Dans ces Brèves. . .

- Travaux pratiques

- DIRECCTE et risque Amiante:La nouvelle - Aquitaine à la pointe ?, oui mais

- Les cheminots vont de nouveau emboîter le pas

 

Travaux pratiques

Une première qui en appelle d'autres .

 

La commission dossiers nouvellement créée pour ce qui concerne les MP s'est réunie ce Mardi 3 avril au siège de l'Adeva à Pont St Esprit 
 

Suite à la formation très fructueuse de novembre 2017 par Georges Arnaudeau sur les MP 5 copains et copine sont venus renforcer l'équipe déjà en place , équipe qui commençait à saturer vu la recrudescence et la complexité des dossiers .

Des décisions importantes sur les structures de notre commission ont été émises , des responsabilités partagées , tout cela va dans le bon sens afin de créer une équipe soudée pour mieux aider les victimes.

Rappelons que géographiquement nous sommes environ à 50 kms les uns des autres , 4 permanences sont en place avec 1 permanence sur rdv sur ISOVER orange et SEPR  et que ceci n'est pas simple à gérer .
La commission va se réunir environ 1 fois par mois pour faire le point                   B Gibert
 
Bravo continuer et bon courage, il nous en faut ! GA

DIRECCTE et risque Amiante: la nouvelle - Aquitaine à la pointe ?

oui mais. . .

 

Amiante : la DIRECCTE Nouvelle- Aquitaine a son Unité de Contrôle

 

L'arrêté du  12  mars  2018

(https://www.aleacontrole.csom/uploadst/inyBrowserj/oe_20180327_0072_0010.pdf),

 portant création et répartition des unités de contrôle de l'inspection du travail fournit la répartition des Unités de Contrôles de la DIRECCTE par région administrative.

Si chacune d'entre elles dispose d'une unité de contrôle "lutte contre le travail illégal",

Seule la région Nouvelle-aquitaine affiche la création d'une unité de contrôle régionale "amiante". Ces créations seront effectives au plus tard le 1er avril 2018.

 

La réforme du système d'inspection du travail datant de 204, a modifié l'organisation de l'inspection du travail chargée des entreprises employant au moins un salarié, en créant des unités de contrôle.  Leur objectif est de "favoriser un travail plus collectif et organisé, sans remettre en cause les spécificités et les pouvoirs d'appréciation des agents de contrôle".

 

 

OUI mais, quels sont les moyens exacts mis à la disposition des agents chargés du contrôle ?Plusieurs documents "officiels" dénoncent se manque de moyens: réduction du nombre des inspecteurs du travail entre autres, amorcé avec la loi dite travail. Est ce que le travail illégal englobe toutes les opérations de désamiantage non conformes, ou effectuées avec des salariés non formés, ou pire par des entreprises non certifiées pour réaliser les travaux ?

 

 

Les cheminots vont de nouveau emboîter le pas

 

Le 9 avril, les cheminots vont encore s'opposer à la réforme engagée contre leur entreprise:

Le deuxième volet de la grève perlée bat son plein. Le 9 avril des rassemblements suivis de défilés organisés dans les régions, vont permettre aux agents et aux retraités de marteler leur opposition.

Tous reconnaissent et entendent la gêne des usagers, ils entendent aussi celles et ceux qui soutiennent ce mouvement malgré les difficultés rencontrées.

 

Les politiques du tout TGV se concrétisent par l'abandon reconnu des lignes secondaires depuis de nombreuses années. Abandon des lignes qui sont essentiellement empruntées par celles et ceux qui se rendent à leur travail, C'est aussi à ces derniers que l'ont inflige par la méthode Coé que les moyens mis à leur disposition sont déficitaires donc qu'ils coûtent à la société. Cependant on leur dit aussi " que ces lignes ne seront pas touchées par la réforme". Bien au contraire puisque 'on va leur faire la toilette"

 C'est assez difficile à comprendre, lorsque l'on sait que ces milliers de Kms, réputés non rentables, n'intéressent  pas la concurrence.

Difficile à comprendre également, que la réforme en cours, s'inscrit dans une démarche soi-disant écologique. Chacun sait que le tout TGV est accompagné par le tout camions, similaire de  la destruction progressive et organisée du Frêt-  SNCF.

Que chacun même  embêté et agacé par les complications, bien compréhensives,  au quotidien, prenne le temps de réfléchir de quelle réforme il s'agit.  


Sur le réseau secondaire, il n'a pas fallu attendre les grèves en cours pour qu'un train n'en cache plus un autre. . .

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #La vie des associations

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :