Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SAVOIR ÊTRE PRÉSENTS POUR DÉFENDRE NOS VICTIMES

À TOULON devant  le Tribunal Administratif, à VIENNE devant le TASS nos adhérents sont présents pour faire VIVRE notre cause et défendre avec acharnement nos victimes.

Cette semaine en Aquitaine nos associations avec la CGT organisent une grande journée d'actions. Pour certains cela ne sert pas à grande chose, il vaut mieux d'après eux arpenter les couloirs des ministères.

Pour la CAVAM, rien ne bougera vraiment si par nos actions, nous ne faisons pas bouger les lignes, si nous ne forçons pas nos politiques à prendre leurs responsabilités. Nous devons agir forts avec ténacité et confiance pour la défense de nos victimes et notre grande cause nationale que doit être "l'ÉRADICATION DE L'AMIANTE DANS NOTRE PAYS"

À TOULON : L'ASAVA DANS l'ACTION

L'ASAVA devant le Tribunal Administratif de TOULONL'ASAVA devant le Tribunal Administratif de TOULONL'ASAVA devant le Tribunal Administratif de TOULON

L'ASAVA devant le Tribunal Administratif de TOULON

Un bon rassemblement devant le Tribunal Administratif de TOULON, le 13 mai 2015 pour exiger du Président qu'il arrête de venir à la rescousse du Ministre de la Défense en rejetant des dossiers sur des prétextes futiles.

29 au total qui font l'objet d'une procédure d'appel engagée par nos avocats C'est la mauvaise foi affichée dans toute sa splendeur. À notre avis, c'est un moyen détourné pour faire économiser de l'argent au Ministère de la défense puisqu'il est toujours battu en appel et de ce fait, quand les dossiers sont rejetés en première instance, il n'a pas à payer les frais de procédure.

Ce soupçon est corroboré par le bilan chiffré des procédures "anxiété" mises en œuvre par l’ASAVA. À ce jour 228 adhérents ASAVA ont obtenues leur préjudice d'anxiété. La cour d'appel administrative de Marseille, saisie par le Ministre de la défense a confirmé 28 fois sur 28 les décisions du tribunal administratif de Toulon et a même augmenté les sommes pour quelques uns.

LE 6 JUIN 2015 LE CERADER ALBRET FÊTE SES DIX ANS

En pièce jointe le journal de l'association qui va fêter ses dix ans.

Le Journal ALERTES du mois de MAI de l'Association Henri PEZERAT

En pièce jointe le journal de l'association qui organise son Assemblée Générale le 12 et 13 juin à Saint Brieuc.

Le journal en pièce jointe.

 "Travailler tue en toute impunité : pour combien de temps encore ?"

La Fondation Copernic et la famille de Jean claude Lachaux se joignent à l'appel de l'intersyndicale et vous invitent à un rassemblement de soutien le mercredi 27 mai 2015 à partir de 13h devant le TGI d' Aix en Provence (40 boulevard Carnot).

Michel Bianco

Fondation COPERNIC

 

Le tract en pièce jointe

LE TRACT APPELLANT AU RASSEMBLEMENT

LE CERADER 24 en délégation auprès du Directeur de la CPAM de DORDOGNE.

"Pour la première fois" depuis 2003 date de création de notre association, une délégation a été reçue par le directeur de la caisse primaire de DORDOGNE. Le message principal que nous voulions porter était celui de "l'esprit de la conférence du consensus de 1999" auquel nous restons fermement attachés, à savoir : Tout faire pour améliorer la vie des victimes dans leurs démarches administratives et médicales ... face aux complications qu'elles doivent affronter dans la période présente pour obtenir réparation.

Bien sûr, l'éradication indispensable de l'amiante et des cancérogènes a été évoquée.

Les travers du Suivi Post Professionnel et des soins aux malades facturés indûment au régime général et aux mutuelles, le rôle de certains médecins loin du code de déontologie.

La question récurrente dans les entreprises de la non application du Suivi Post Expositions  dès 50ans.  309 dossiers de malades et 100 décès (moyenne d'âge 65 ans !) donnaient du poids à nos propositions Des mesures vont être examinées pour aller vers une amélioration sur plusieurs points, nota mment sur le démarrage des dosiers et certains aspects du SPP. Mener les actions, c'est notre quotidien ces démarches là également ! Et pour marquer cette rencontre comme une première, rendez-vous a été pris pour une nouvelle rencontre dans un an.

Daniel POUMEYROL (à droite), responsable de tous nos dossiers, Jacques COTTET (au centre) secrétaire de l'association, Christian FOURNIER (à gauche) membre de note bureau.
Daniel POUMEYROL (à droite), responsable de tous nos dossiers, Jacques COTTET (au centre) secrétaire de l'association, Christian FOURNIER (à gauche) membre de note bureau.

Les travers du Suivi Post Professionnel et des soins aux malades facturés indûment au régime général et aux mutuelles, le rôle de certains médecins loin du code de déontologie.

La question récurrente dans les entreprises de la non application du Suivi Post Expositions dès 50ans. 309 dossiers de malades et 100 décès (moyenne d'âge 65 ans !) donnaient du poids à nos propositions. Des mesures vont être examinées pour aller vers une amélioration sur plusieurs points, nota mment sur le démarrage des dosiers et certains aspects du Suivi Post Professionnel. Mener les actions, c'est notre quotidien ces démarches là également !

Pour marquer cette rencontre comme une première, rendez-vous a été pris pour une nouvelle rencontre dans un an.

René VINCENT

Président du CERADER 24

SUR LE BLOG D'ALLO AMIANTE.

En lien ci dessous l'intervention de Madame Aline ARCHIMBAUD,Présidente du Comité Amiante au Sénat en direction du 1er Ministre. Comme le dit le titre "Pourvu qu'elle soit entendue !!"

INFORMATION SUR AULNAY 

Le 19 mai, les associations ont été auditionnées par le "groupe étude amiante" de l'Assemblée Nationale présidé par le docteur Christian HUTIN, député du Nord. Gérard Voide a lu l'intervention qu'il avait faite au colloque du 13 avril dernier au Sénat, Marie-Françoise Rofort a fait part de l'important travail bénévole du "ci3a"  sous sa responsabilité depuis décembre 2014 au CMES d'Aulnay-sous-Bois : - 338 appels enregistrés - 345 questionnaires envoyés aux personnes exposées à la pollution du CMMP dont 128 retours concernant des personnes âgées de 50 à 69 ans principalement (la répartition hommes/femmes est sensiblement égale) et où 58 % habitent actuellement en province (44 personnes ont joint un scanner) et parmi elles 11 sont malades de l'amiante et 8 dossiers sont en cours d'indemnisation par nos avocats. Les permanences du "ci3a" ont reçu une vingtaine de personnes en entretien direct à Aulnay. La démarche est fortement appréciée car les gens attendent informations et soutien. Les autres représentants des associations ont développé et appuyé ces rapports devant le groupe étude amiante. Promesse nous a été faite d'appuyer nos demandes auprès des autorités gouvernementales : - pour empêcher la destruction des fichiers d'adresses des personnes exposées retrouvées afin de permettre leur suivi dans la durée - pour que les personnes exposées environnementalement à l'amiante soient traitées avec les mêmes avantages que celles exposées professionnellement."

Gérard VOIDE

LE JOURNAL N°33 DE L'ASAVA TOULON

En pièce jointe le journal de l'ASAVA. À l'ASAVA c'est un peu comme au R.C.T TOULON, le pack d'avants est solide et permet de dévolopper de grandes offensives avec les lignes de trois quarts.

(NDLR)

Journal en pièce jointe

 

BULLETIN N° 33 DE L'ASAVA

LE CAPER Nord Isère dans l'ACTION

Le 21 mai 2015 au Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale, 17 dossiers de victimes de l'amiante étaient appelés en jugement.

Le CAPER Nord Isère a organisé un rassemblement devant le Tribunal pour stigmatiser la lenteur de la Justice pour instruire ces dossiers.

Délibéré pour le 17 septembre 2015.

Devant le Tribunal de VIENNE. 60 adhérents ont répondu Pérsents.

Devant le Tribunal de VIENNE. 60 adhérents ont répondu Pérsents.

NE JAMAIS BAISSER LA GARDE

Encore cette semaine, les associations des victimes de l'Amiante et de Maladies Professionnelles prouvent par leur mobilisation de tous les instants qu'elles entendent ne pas baisser la garde pour défendre les victimes et leurs ayants droit.

Le 28 mai en Aquitaine, une action d'envergure est organisée pour défendre le préjudice d'anxiété, nous sommes sûrs que cette action va avoir un grand retentissement et nous le relaterons dans les prochaines Brèves.

Alors continuons la lutte c'est le meilleur remède pour conserver une bonne santé revendicative.

MC

Tag(s) : #Vie associative

Partager cet article

Repost 0