Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Brèves de la Cavam n° 106

Dans ces Brèves n° 106, nous allons aborder

1: Informations d'intérêt général

- Cancers Professionnels : Qui pense aux victimes ?

​​​

2/ La vie des associations et des Régions

- La Cavam Aquitaine poursuit ses rencontres

 

 

1. INFORMATIONS DE CARACTERE GENERAL

Cancers Professionnels: qui pense aux victimes ?

Cancers au travail : Bruxelles malade des conflits d’intérêts !
Au moins 15 des 22 membres du comité scientifique européen qui émet des avis sur les niveaux d’exposition aux produits cancérigènes ont des liens avec les industriels concernés par ces normes.

Cent mille. C’est le nombre de personnes qui, chaque année en Europe, meurent d’un cancer professionnel. Cent mille travailleurs qui meurent d’avoir été exposés à des produits qui « donnent » le cancer (poumons, cavité nasale, vessie, prostate, larynx, maladie de Hodgkin, lymphomes, etc). Dans l’Union européenne, la détermination des « valeurs limites d’exposition » qui ont pour fonction de les protéger découle des avis d’un comité officiel, le Comité scientifique en matière de limites d’exposition professionnelle, ou SCOEL.

Le Monde révèle que la majorité de ses membres - 15 sur 22 – sont liés à des secteurs industriels concernés par les substances soumises à leur expertise. Un choix délibéré de la Commission européenne qui les a sélectionnés en toute connaissance de cause. Or c’est sur leurs recommandations que s’appuie la révision de la directive européenne « sur la protection des travailleurs contre les risques liés à l’exposition à des agents cancérigènes ou mutagènes au travail ».

Discutée en ce moment même à Bruxelles, la proposition de la Commission est plus conforme aux vœux des industriels que des demandes des syndicats.

Des liens on ne peut plus étroits pour trois d’entre eux, directement employés par les groupes BASF (chimie) et Shell (pétrole et gaz). Mais surtout, l’enquête du Monde démontre que c’est en toute connaissance de cause que la Commission européenne a choisi de confier à ces experts l’intégrité physique de plusieurs millions de travailleurs.

« Les travailleurs ont l’illusion d’être protégés" !!! 

Nos remarques: une preuve supplémentaire, dans la continuité de nos articles précédents 'santé au travail". Naivement, dans leur attente d'un procès de l'amiante, les victimes de l'amiante avancent "la catastrophe sanitaire sans précédent doit servir de référence, à ne pas renouveler" En d'autres termes plus jamais de CPA (comité permanent amiante), plus jamais de "camouflage" industriel, plus jamais l'économique avant l'humain. Cette enquête est la preuve que l'histoire se renouvelle sans cesse, portée par le même mépris par le même appât du gain aveugle. Nous sommes en période électorale, quel candidat aura le courage politique de prendre en considération comme il se doit cette situation inqualifiable pour des millions de travailleurs, et de citoyens ?

La VIE des ASSOCIATIONS et des REGIONS

La CAVAM Aquitaine poursuit ces rencontres

A la suite de la création de la CAVAM, pour se faire connaître la nouvelle coordination a sollicité des entrevues au niveau national et régional.

Ainsi la coordination nationale, forte de ses 10 000 adhérents, a été reçue par des sénateurs et des ministères

La CAVAM Aquitaine, entre autres, a partagé des rencontres avec la Direccte, l'ARS et dernièrement le 22 février dernier par la direction de la CARSAT.. 

Si l'objectif de ces entretiens est de faire connaître les objectifs de la coordination, elles permettent surtout, en complément de toutes les actions régionales sur le terrain (principalement devant les tribunaux et les Cours d'appel), de porter toutes les requêtes et toutes les attentes des victimes d'une exposition à l'amiante, mais aussi aux autres agents CMR: Suivi professionnel : mauvais fonctionnement  et mauvaises imputations --  prévention - dossiers ACAATA et l'éloignement des Casat de proximité - les relations avec les CPAM -L'anxiété et les discriminations entre salariés. . .    .sont régulièrement abordés par les délégations.

Tag(s) : #santé au travail
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :