Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Dans ces brèves. . .

 

- L'ADDEVA lutte aussi pour l'éradication

- Assemblée Générale de l’ADEVA Gard Rhodanien

- La commission prévention de la Cavam Aquitaine s'est réunie

 

Amiante : l'Addeva lutte pour: l'éradication

 

Assemblée Générale de l’ADEVA Gard Rhodanien ce vendredi 16 mars 2018

Une AG vivante, avec pas loin de 150 participants, après l’introduction du président sortant,

Julie ANDREU du cabinet TTLA est revenue sur les aspects juridiques des différents dossiers en cours, concernant les pathologies des victimes comme ceux des salariés des entreprises qui sont en droits de prétendre au préjudice d’anxiété.

L’association possède une commission « dossiers des malades » dont l’activité a été mise en évidence par Guy CHAMPETIER

Plusieurs questions et réponses puis un débat s’est engagé sur l’enjeu de l’éradication et celui du procès pénal.
Sur l’éradication, Michel PICARD, président de l’ADEVA Gard Rhodanien, eu l’occasion de faire le point sur les rencontres initiés par l’association avec les députés et le projet de pôle public défendu par la CAVAM fut abordé par son représentant à cette AG : Jean HERQUIN

Gérard LOJEWSKI, président de l’ASAVA lui aussi présent, mis l’accent sur les enjeux du procès pénal et notamment celui de La prévention des risques amiante et ceux liés à tous les cancérogènes mis en œuvre aujourd’hui dans les entreprises

Un CA de 19 membres fut élu à l’issue de cette AG

Une AG qui s’est conclue par l ‘apéritif fraternel et le traditionnel repas convivial des adhérents 

Une partie de la tribune  -  Préts à passer à table
Une partie de la tribune  -  Préts à passer à table

Une partie de la tribune - Préts à passer à table

La commission prévention de la Cavam Aquitaine s'est réunie

 

Elle agit: 

Passée de 6 à 9 membres la commission prévention de la CAVAM (A) s’est réunie le 12 mars à Bergerac dans les locaux du Cerader 24. Après un tour de table sur l’état des lieux de chaque association: Cerader 24 et 47 (Fumel) - Allo Amiante - UL CGT Morcenx

Plusieurs décisions ont été prises à savoir :

 

 

1/   Envoyer un courrier au référent amiante de la gendarmerie pour le rencontrer.

 

2/ Etablir à l’aide d’un tableau une cartographie de la région recensant les déchèteries et centres de transfert accueillant l’amiante pour connaître les points faibles et savoir où agir.

 

3/ L’idée d’une pétition (qui sera présentée à l’assemblée générale) pour se faire entendre et se faire connaître a été retenue.

 

Enfin le projet de pilote d’inertage par trempage dans l’acide sulfurique entre dans une phase active puisque les concepteurs du projet viendront à Bergerac pour présenter leur projet et rencontrer les acteurs susceptibles d’être intéressés par ce projet. Toutes les instances (politiques, d’état, entreprises et collectivités) on été invitées à cette réunion.

 

Nous saurons à l’issue de cette rencontre qui considère l’amiante comme un fléau car comme on dit : « c’est à la fin de la foire que l’on compte les bouses ». Et nous verrons !  l'animateur de la commission JM Ségurel

Tag(s) : #La vie des associations
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :