Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Dans ces Brèves

- L'Assemblée Générale du CAPER Thiant

- Le 3ème C.A.N conseil associatif national

- Et sa prise de position 

- Voir aussi

L'Assemblée Générale du CAPER THIANT

L'Assemblée Générale du CAPER THIANT s'est tenue en présence de nombreux élus et de 220 adhérents.

Extrait du rapport moral du président Jean Michel Despres

Malgré l’existence du FIVA, la faute inexcusable de l’employeur a été poursuivie. Les procédures en FIE ont encore été au cœur de notre comité. Et nous continuerons à recommander aux victimes, cette voie d’indemnisation chaque fois que cela sera possible

Car la faute inexcusable reconnait la faute de l’employeur, elle permet la majoration de la rente en plus des préjudices

La réalité, nous avons de plus en plus de difficulté à introduire des dossiers de FIE. En effet les professionnels de la santé, remette systématiquement à leurs patients les documents du FIVA.

Mais, il ne faut pas oublier que cette instruction reconnaît la faute de votre employeur – employeurs qui se multiplient dans leurs entités : ex Usinor – ex Franco-Belge – ex Métal-Escaut – ex Delattre - Levivier ect. Sans oublier les travailleurs du bâtiment. . ..

L’activité des membres du conseil d’administration a été très riche :

  •  En plus de vous accompagner à chaque audience (11 audiences) du Tass de Valenciennes ou de la Cour d’appel, ils ont participé à plusieurs réunions IL faut noter que pour les dossiers en appel FIVA, le changement de juge de la Cour d’appel impose la présence des personnes convoquées. En cas d’absences le dossier sera reporté
  • Nous avons participé à diverses réunions régionales ou nationales

Comme tous les ans à notre assemblée générale nous répétons la même chose nous attendons le procès pénal contre ’ETERNIT.  Et bien Mesdames Messieurs OUI aujourd’hui encore je le répète : on attend le procès pénal !! En juillet 2017 après l’annonce de la demande de l’annulation des mises en examen, nous nous sommes rassemblés en 3 jours avec une centaine de personnes, avec des élus communaux – départementaux – députés sur la place d’Armes de Valenciennes pour montrer notre indignation face à cette annonce. Il n’y a pas de mots assez forts pour exprimer le ressenti des associations du Collectif ETERNIT, créé à Paray le Monial. . .. Nous vivons un déni de justice sans précédent.

Les diverses rencontres précitées, ont permis entre autres d’être partenaire de la Convention signée en Valenciennes Métropole et la Ligue contre le Cancer. Un partenariat pour venir en aide à nos adhérents d’une pathologie grave qui pourront accéder aux structures telles que EMERA (Espace Ressources Cancers)

Concernant l’élimination des déchets chez les particuliers, nous avons rencontré à diverses reprises Mr le Président de la SIAVED qui regroupe 113 communes sur 3 inter communautés et 297 100 habitants. Une réflexion est sortie de nos échanges sur la prise en charge de l’amiante, avec des avancées . . .

Concernant l’Eradication de l’amiante en France : l’amiante n’est pas un problème du passé, c’est un enjeu de santé publique pour aujourd’hui et demain.

Il nous faut donc formuler une proposition qui extirpe l’éradication de l’amiante de la loi du marché, et qui n’ait pas pour finalité économique, la rentabilité des opérations de désamiantage, mais bien la réponse à un besoin de santé publique qui est d’éradiquer, le poison pour sauver des vies humaines. Nous portons  la revendication de la CAVAM: la création d’un pôle public de l’amiante en France . . . 

Ci-contre plusieurs élus étaient présents                    

Comme chaque année les travaux se sont terminés par un repas convivial

 Le 3ème C.A.N conseil associatif national

REUNION DU C .A.N.

DE LA CAVAM

 20 février 2018 à MONTREUIL

Notre CAN s’est réuni pour la 3ème fois depuis l’assemblée générale constitutive de notre association en 2016 et ses travaux ont porté sur un certain nombre d’aspects qui doivent aider notre réflexion pour  continuer à développer l’activité et les actions de notre CAVAM. « AVEC DES ADHERENTS DECIDEURS ET ACTEURS DE NOS COMBATS ». La période des A.G. s’y prête ! !                                               

 

Ci-contre les intervenants: Jean Herquin - Georges Arnaudeau - Bernatd Leckerc - René et Christiane Vincent

Un quadruple objectif :                

1/ analyser la situation générale et en tirer des axes d’orientation pour l’immédiat et pour l’assemblée générale de l’association des 26 et 27 mars prochains. Par exemple pour les semaines à venir :

Concernant les mouvements sociaux et plus particulièrement  les journées nationales des 15 et 22 mars, les membres du CAN adoptent une déclaration qui est à diffuser largement à tous nos adhérents.

2/  sans délaisser un seul instant la défense des victimes et de leurs familles amplifier la bataille de l’éradication de ces cancérogènes dont l’amiante de nos vies et en faire une autre de nos priorités portée par notre projet de pôle public d’éradication sur lequel nous sommes seuls à nous positionner.

Le pôle public « éradication »est une réponse à un enjeu de société. Plus qu’un projet, c’est une visée de la CAVAM, afin d’être un outil de prévention pour dépasser celui de la réparation. On est là dans une bataille de classe de haut niveau qui se joue sur les déchets et l’éradication.

Ce sont les grands groupes (Véolia, Bouygues, ETERNIT …)  qui tiennent la rampe avec des milliards d’euros à investir sur ce qu’ils considèrent comme des « marchés » identiques aux autres.

3/  ne rien lâcher pour parvenir au procès pénal de l’amiante malgré l’opposition farouche du MEDEF, du gouvernement et de la chancellerie …. Et les décisions de « non-lieu » prononcées par le procureur de la République de la cour d’appel de PARIS.

La CAVAM soutient la procédure visant à récuser les juges, même si nous ne sommes pas impliqués directement dans la procédure. Une expression nationale s’impose d’elle-même et doit être diffusée très largement auprès des adhérents mais aussi à l’occasion de points presses pour alerter les populations et revenir sur nos positions de fond sur la question d’un procès pénal. Dans les AG : il faut informer de cette situation nouvelle !

4/ renforcer notre communication et notre organisation pour peser sur les décideurs économiques et politiques dans l’idée « ERADIQUER OUI ! ENFOUIR NON ! » Ce que confirme y compris l’union européenne.

 

 

 

Le blog et le T.U. devant mieux être nos relais avec les adhérents et l’extérieur. Chaque association doit se responsabiliser pour faire vivre le blog !! et gagner des « abonnés ».

 

 

       une partie du conseil studieux et animé

Maintenant place à la préparation dans chaque association et chaque région de l’assemblée générale des 26 et 27 mars prochain …

Une présence importante de la CAVAM dans les manifestations des 15 et 22 mars lui donnera encore plus d’écho positif., tout en affirmant ses prises de positions

 Et sa prise de position 

Ci-dessous l'appel du Conseil Associatif National qui va être diffusé dans toutes et par les associations

 

  Logo de l'Association

 

15 mars et 22 mars

TOUS DANS LES RASSEMBLEMENTS ET LES MANIFESTATIONS

Insérez ici les modalités spécifiques de votre ville ou département

Les associations de victimes de l’amiante et des maladies professionnelles adhérentes à la CAVAM, réunies ce jour en conseil national constatent combien la vie devient de plus en plus difficile pour leurs adhérents, qui subissent tout à la fois

- Les conséquences physiques, morales et sociales de leurs expositions aux cancérogènes durant leurs vies professionnelles.

- Les méfaits des politiques austéritaires et libérales conduites par les gouvernements successifs, amplifiées par MACRON/PHILLIPPE, avec comme point d’orgue la casse de la protection sociale, celle des services publics et une attaque sans précédent contre le pouvoir d’achat des retraités avec une augmentation d’1,7 point de CSG à partir de janvier 2018.

Chacun fait ses comptes et constate avec amertume que son net à payer inscrit sur le bas de son titre de pension de janvier est en net recul sur le mois précédent.

C’est de l’argent qui va manquer pour assurer le quotidien, faire ses courses, payer ses factures, se divertir, « gâter » les enfants et petits enfants.

La colère est d’autant plus grande que chacun garde en tête les 50 MILLIARDS annuels de CICE octroyés au patronat, quand dans le même temps, les « premiers de cordés » si chers à MACRON participent pour une large par à l’évasion fiscale qui impacte les finances publiques de prêt de 80 milliards d’euros par an.

Le « président des riches » (même s’il s’en défend) a choisi son camp depuis longtemps et conduit une politique tout à leur avantage mais rien n’est inéluctable. D’autres que lui ont du reculer dans le passé devant l’ampleur des mouvements sociaux sans lesquels, rien n’a jamais été arraché au patronat et obtenu pour les travailleurs.

Devant cette constance des luttes des classes, les dirigeants de la CAVAM n’ont jamais conçu leur activité en vase clos mais bien en lien avec les besoins sociaux des salariés actifs, chômeurs et retraités.

Dans le prolongement de leurs positionnements antérieurs, ils appellent toutes les associations avec leurs adhérents à prendre part aux initiatives de luttes et journées nationales d’actions syndicales programmées pour les jours et semaines à venir.

Il en est ainsi du jeudi 15 mars et du jeudi 22 mars qui doivent se traduire par des rassemblements et des manifestations locales de grandes ampleurs afin d’imposer d’autres choix économiques et sociaux porteurs de progrès social pour tous.

Paris le 20 février 2018

Voir aussi. . .

Pesticide - Amiante sur le blog d'Allo Amiante: www.allo-amiante.com .

Tag(s) : #La vie des associations
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :