Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 L'Assurance Maladie donne "L'Essentiel 2019"

Remarques:

On note la stabilisation des pathologies liées à l'amiante. Faut-il s'en satisfaire lorsque l'on constate qu'il y a "encore " 2881 maladie professionnelles reconnues ? Ce que l'on peut retenir: le poison est interdit de fabrication et de  commercialisation depuis janvier  1997, le risque est toujours présent? et des salariés sont toujours exposés. 

 

Remarques

Rubrique "Cancer reconnus d'origine professionnelle": Il est dit clairement qu'une part des cancers d'origine professionnelle n'est pas déclarée par les assurés . . . L'accès aux droits des assurés reste donc un sujet prioritaire. Excellent sur le principe, toutefois si on parlait dans les années pas si lointaines "du parcours du combattant" pour la reconnaissance d'une MP,  c'est hélas toujours d'actualité.

Les nouvelles procédures amorcées dans le cadre la loi de modernisation de la justice (loi 18 novembre 2016) et la loi de programmation (2018 - 2019) n'ont pas simplifié les démarches des salariés au moment de la reconnaissance, plus encore en matière de contentieux avec la mise place des  tribunaux judiciaires. Toutes ces difficultés se répercutent au moment de l'accès aux droits des ayants droit après la disparition de la victime. . .

Remarques:

Le transfert de 1MD€ vers la branche maladie, est inadmissible. A chaque bilan annuel, le constat des sous-déclarations est mis en exergue les raisons en  sont connues: les déficiences des suivis professionnels - le manque d'informations des anciens salariés ou des salariés isolés -les actions de certains employeurs qui dissuadent leur salariés de faire la demande de reconnaissance quitte à proposer un "dédommagement". Nous attendons pour ce  problème récurrent plus  qu'un veux pieu ! 

La participation au financement du FIVA, mérite d'être analysée. Si l'équilibre financier du Fonds doit être assuré, l'action récursoire qui consiste à "récupérer" officiellement les montants relatifs à la reconnaissance de la MP auprès des employeurs (lorsque le FIVA se substitue à ces derniers) devrait être plus affirmée

C'est pour nous l'occasion  de rappeler que nous sommes totalement opposés (voir nos articles sur le sujet) à la Fusion du FIVA avec l'ONIAM. Sur ce point précis nous sommes convaincus que cette fusion se traduira par une dilution de l'activité et d'un affaiblissement. Malgré plus de 300 pages le rapport concernant ce projet  ne démontre pas le contraire. Il serait plus logique d'améliorer l'existant, en particulier la remarque sur le financement, que de laisser croire qu'un tour de passe-passe réglera la situation et du FIVA et de l'ONIAM. La CAVAM parle "d'enfumage"  !  

Tag(s) : #Maladies professionnelles, #Il Faut le savoir
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :