Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le nouveau bureau de la CAVAM

élu lors de l'assemblée générale des 16/17 juin 2021

 (voir "la Cavam change de direction et se renforce)

https://www.amiantemaladieprofessionnelle.com/tag/information%20nationale%20cavam/ ,

 c'est réuni avec le bureau sortant le 16 septembre dernier. 

 

Malgré quelques absences dues à la problématique sanitaire, la  réunion a commencé par un large  échange sur les activités de la coordination nationale:

1/ Retour sur le bilan des 5 années écoulées,

2/ Réaffirmer les orientations arrêtées lors de l'AG:

- Confirmer l'implication vers les CMR en accentuant leur suivi,

- Continuer à faire de l'éradication la mission phare de la Cavam,

- Maintenir l'activité des deux commissions: Prévention/Eradication et Groupe de travail Anxiété - justice

-  Prendre sa place et garder son expression dans les luttes sociales 

 

                                                                  A 18 h, HOMMAGE AUX SORTANTS                                                                

                        Intervention de Alain GUERET le nouveau président 

                                                                                                                                                                                                                                                           Montreuil le 16/09/2021

Merci à Georges et René.

Aujourd’hui, les deux bureaux réunis, l’ex et le nouveau, vivent un moment de la jeune existence de la CAVAM important et chargé d’émotion Alors que certains prévoyaient un effondrement au bout de 3 à 4 ans elle a su provoquer le sursaut salvateur et se donner les moyens de  continuer son action. C’est ainsi que ceux qui se retirent aujourd’hui peuvent le faire rassurés, avec le sentiment du devoir accompli et le cœur plus léger. Quel crève-cœur cela aurait été pour ceux qui l’ont créée, qui y ont consacré toute leur énergie d’être également ceux qui, la mort dans l’âme, en auraient définitivement fermé la porte.

Sûr que Christiane, Bernard, Georges, Jean, René, sans oublier Pierrot, ne méritaient pas cela. Et ce soir, alors que nous honorons plus particulièrement nos deux ex co-présidents, il était bon d’avoir une pensée pour  l’ensemble de ceux qui ont porté à bout de bras les destinées de la CAVAM pendant cinq ans.

Bien sûr, Georges et René, en tant que responsables au premier chef, ont été les moteurs de tout ce qui a été fait pendant les années écoulées. Par leur engagement, leurs compétences, leur conscience de classe forgée au cours des luttes sociales pendant des décennies, ils ont su faire de la CAVAM une coordination avec ses spécificités et son originalité qui la distingue des autres associations de victimes de l’amiante.

Chacun dans son style, ils ont sans cesse relancé la machine quand ils sentaient qu’elle s’essoufflait. Georges, c’est le diplomate, chez qui on retrouve du Talleyrand à  cent lieues de Machiavel, capable de toujours trouver la bonne formule qui saura apaiser un débat qui s’envenime. René lui, révolutionnaire impénitent, animé de la même flamme militante qu’il l’a sûrement toujours animé, est celui qui savait nous rappeler que la lutte de classe n’est pas une notion ringarde mais  n’a jamais été autant d’actualité. Quel tandem, qu’elle succession mes camarades !!!

De retraite, il n’est point question pour eux. Georges a accepté, sans qu’on ait à trop le supplier, de continuer à assurer les formations, son dada de toujours, hérité d’une longue expérience en la matière à la SNCF. De même, le blog aura encore quelque temps en lui un webmaster zélé. René ne manquera pas de pain sur la planche, le CERADER 24 qu’il préside étant toujours à la pointe en matière de défense des victimes mais aussi de prévention et d’éradication de l’amiante.

A l’heure de remettre à chacun un cadeau qui symbolise combien la CAVAM leur doit, il n’est pas inutile de préciser que ce présent est le fruit de la participation des associations car il était impensable de ne pas les associer à ce modeste hommage. Dès la création de la CAVAM, Georges et René ont fait du rôle primordial des associations leur crédo. La CAVAM c’est elles et non un groupuscule qui détiendrait la vérité et qui déciderait de tout à leur place. Soyez certains camarades, à l’heure où vous passez le flambeau, que ce principe fondateur ne sera pas galvaudé.

Nul doute que, longtemps encore, lorsque la CAVAM traversera des turbulences, nous aurons besoin de leurs lumières et nul doute qu’ils  ne seront jamais très loin. Sans eux et ceux qui dès la première heure les ont suivi, il n’y aurait pas de CAVAM. Ils en ont assis les bases, tracé les perspectives, montré le chemin…A nous de ne pas dilapider cet héritage. Georges, René, merci.

 

REMERCIEMENTS

 

 

Il se dit que: " tout se termine par des chansons", cette adaptation est toujours d'actualité René nous l'a rappelé

  

 

 

 

Tag(s) : #Information nationale Cavam, #La vie des associations
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :