Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Brèves n° 110 bis

La Vie des Associations et des Régions

- le CAPER Nord Isère, toujours en action

- la CAVAM des Hauts de France,  prépare ses armes

- et passe aux travaux pratiques. . .

- Anxiété au CERADER 47 FUmélois

- Alain avait 64 ans, hommage d'un de ses camarade ancien collègue:

voir www.allo-amiante.com

le CAPER Nord Isère, toujours en action

Le Dauphiné mars 2017

ROUSSILLON/VIENNE Amiante : encore des dossiers devant la justice

Le comité action prévenir et réparer (Caper) Nord-Isère basé à Roussillon, est venu défendre 10 dossiers de victimes de l’amiante devant le tribunal des affaires de sécurité sociale de Vienne. Alors que le décompte macabre se poursuit avec 111 adhérents décédés officiellement de l’amiante -tous des anciens de la plateforme chimique de Roussillon- le Caper entend faire payer les industriels pour faute inexcusable, ce qui ouvrirait des indemnisations aux victimes.

 

 

la CAVAM des Hauts de France, prépare ses armes

Les associations des Hauts de France : ADEVA 59 - ADVASUD - CAPER THIANT - CAPRA, s'étaient  réunies le 31 janvier 2017, avec pour objectif de préparer la Conseil Associatif National (CAN) du 2 février 2017.

Les représentants de la CAVAM régionale, sont donc "arrivés" au CAN, porteurs de leurs réflexions et attentes à partager. Tout naturellement ils se sont engagés dans la démarche décidée par tous, de mettre en ordre de marche, les actions et les revendications face aux multiples attaques que subissent les victimes et les exposés de l'amiante

Les Hauts de France vont faire l'actualité. En effet après le SUD EST - le SUD OUEST, c'est la région du nord qui va mener la bataille. Le 26 avril c'est à Douai, que se tiendra le prochain rassemblement régional. Toutes les associations adhérentes à la CAVAM nationale, vont apporter leur soutien, sous forme de motion et de pétitions 

Ce nouveau rassemblement régional, s'inscrit dans la dynamique d'une expression recherchée,  annoncée, qui a pour vocation de mettre sur le terrain les doléances de tous, pour tendre vers une expression nationale. Nous y reviendrons très prochainement

Les associations des Hauts de France luttent aussi pour l'élimination et l'éradication de l'amiante dans notre pays. Elles militent pour la mise en œuvre d'une torche à plasma dans leur région. Elles souhaitent une implantation dans toutes les régions du seul outil qui neutralise définitivement et sans appel le poison amiante.

Formation: elles s'inscrivent également dans le programme de formation de la CAVAM. "Leur tour" viendra dans la première quinzaine du moi de mai

La prochaine rencontre des associations des Hauts de France, se tiendra le 4 avril prochain, avec un ordre du jour de la plus grande importance, en particulier: la préparation de la journée de manifestation devant la Cour d'Appel de DOUAI du 26 avril 2017     

Et passe aux travaux pratiques

LA BATAILLE JURIDIQUE DE L’INERTAGE

EST COMMENCEE.

Les Associations des Hauts-de-France ont au cours des Assemblées Générales exprimé leur volonté de prendre le chemin de la lutte en faisant du 26 Avril une mobilisation devant le Tribunal de Douai afin de reconquérir nos droits et des indemnisations dignes de préjudices subis, de même qu’engager par la lutte une éradication totale de l’amiante sur le territoire des Hauts-de-France.

Déjà des résultats se font sentir de par nos actions auprès des élus politiques sur l’inertage. En effet, Jean-Michel DEPRES du CAPER THIANT et Alain CLINCKEMAILLIE de l’ADEVA 59 ont obtenu le ramassage de l’amiante dans les circonscriptions du Valenciennois par 5 camions hautement sécurisés, ce qui a nécessité un important investissement de la part des Communautés de Communes.

Dans le Dunkerquois, l’ADVASUD-CGT s’active sur l’investissement d’une unité d’inertage par torche à plasma avec la Société INERTAM.

Nous avons eu une rencontre avec les dirigeants commerciaux qui sont d’accord pour activer des propositions d’implantation auprès des politiques avec le partenariat de la CAVAM Hauts-de-France.

Rendez-vous pour élaborer un dossier complet sur la question avec rencontre des autorités compétentes en la matière.

Le 4 Avril, lors de la réunion des Associations des Hauts-de-France, nous déciderons des suites des batailles engagées.

Claude TANGE

Le 28 Mars 2017

Anxiété au CERADER 47 Fumélois

Le 28 mars, deux audiences en appel se sont déroulées à Agen pour le préjudice d’anxiété.

La première pour les 16 anciens salariés de P.A.M. Fumel, qui avaient obtenu en première instance 6000€ chacune. Nous pensons que la Présidente du tribunal confirmera la décision du Conseil de Prudhomme d’Agen le 16 mai 2017 comme cela s’est passé pour tous les autres dossiers.

La deuxième pour 10 salariés d’une entreprise d’intérim qui avaient obtenu 6000€ par le conseil de Prudhomme d’Agen. Suite à la décision de la Cour de Cassation de c’est été, nous avions une crainte sur les décisions avenir pour les salariés des entreprises d’intérim.

Mais au mois de décembre 2016 un jugement de la cour d’appel d’Agen était favorable pour un salarier d’une société d’intérim. Maître LEROUX a, dans sa plaidoirie, félicite le courage de la Présidente de ne pas suivre une décision de la Cour de Cassation qui est discriminatoire pour des salariés qui ont travaillé sur un même site classé AMIANTE.

Maitre LEROUX, ainsi que les personnes présentes à l’audience, sont optimistes pour la décision qui sera rendu le 16 mai 2017 pour ces 10 personnes.      Alain Bousquet président

 

 

Tag(s) : #La vie des associations
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :